17 avr. 2008

Le monde et moi et moi et moi

Traffic d'organes : des enfants et des adultes se font enlever pour qu'on leur prélève des organes, yeux, foie, rein, ils sont recousus à la hâte et rendu avec un peu d'argent à leur famille, une santé précaire, et une incapacité à travailler pour les meilleurs des cas la mort pour la plupart...

Des emeutes de la faim aux portes de l'occident : au Mexique, en Egypte, au Sénégal, en Thaïlande et dans mon cher Mali, des milliers d'humains se révoltent contre la flambée des prix et pour pouvoir nourrir leurs enfants avec autre chose que des galettes de boue...

Dans de nombreux pays des spéculateurs achètent les réserves de riz pour faire monter les prix et affament les populations les plus en difficulté...

La production subventionnée de bio carburant encourage, aux usa, au Brésil et dans d'autres greniers de la planète, une diminution drastique des terres productrices de nourriture, participe à l'épuisement des réserves d'eau, et provoque la déforestation et l'arrêt de l'élevage...

Une femme est morte ce matin car elle ne supportait plus la honte d'être au chomage...

Des papis et mamies rangent mes courses au supermarché car ils n'ont pas de retraite...

Et moi et moi et moi - oui le monde est un cactus - une sacrée saloperie de cactus de merde (et cette fois je ne mets pas de pointillés)

Aucun commentaire: