5 mai 2011

10 raisons de venir vivre a Phoenix

Après le worst, le best... Et oui parce que franchement, ca fait 3 ans et des brouettes que j'habite a Phoenix et j'aime beaucoup. La preuve j'ai écrit ca ! Ou en fait pratiquement tout est resume... mais trouvons autre chose...

10 / J'y habite ! Et si vous voulez avoir une copine charmante qui organise des murder parties decoiffantes et qui vous fait un brin de conversation sous le palmier une margharita a la main... This is the best spot !

9/ Le calme du sud... On a beau etre aux states il y a une nonchalance de vie qui fait un bien fou. Les gens ne sont pas stresses, ils prennent le temps de vivre. on le remarque surtout en voiture. Pas de klaxonage enerve, pas de "tu la pousses ta charette !" ou de queues de poisson. Bref les gens sont cool et meme moi qui suis une excitée de nature, je me suis calmee, decontractee, destressee... Oui je sais c'est incroyable !

8/ Et  bien-sur les paysages. Des montagnes au nord, des deserts a centre, la mer au sud... En deux heures de voiture on est dans des paysages a couper le souffle, qui changent a chaque saison. L'hiver on fait de la randonnee a Sedona, on ski a Flagstaff, et on campe dans les montagnes de Yuma,au bord du Colorado. L'ete, meme s'il fait chaud a Phoenix, on part dans les montagnes de Tucson et on trouve des endroits agreables pour faire un picnic au bord de la riviere, on peut aller marcher dans les sentiers de Flagstaff pour retrouver un peu de fraicheur de la Suisse, ou faire une ballade a cheval a Cave Creek... Bref l'Arizona on le vit en toute saison, intensement, et en liberte !

7/ Le sens de l'entraide... peut être est-ce commun a tous les états des states mais ici il a une saveur particulière. Les gens sont gentils, et des l'instant que l'on est pas arrogant ils rentrent en communication très facilement. Ils ont leur propre culture, celle des pionniers, ici encore plus qu'ailleurs, mais ils sont la, et notamment dans les moments difficiles. Je me souviens de la fois ou je me suis sentie mourir ( et je vous assure que j'etais persuadee etre en train de passer l'ame a gauche) tous mes voisins sont venus et se sont occupe de tout. Mes enfants furent choyes, et cette phrase : that's why neighboors are for... C'est pour ca que les voisins sont faits... Je pense que vivre en autarcie (voir l'insularité du billet précédent) et au milieu d'un désert, renforce cela... et c'est une force de Phoenix !

6/ Les palmiers... oui je sais je suis un peu monomanique la-dessus mais je vous jure que ca le fait grave. Et pas comme en Floride, ou en Californie... Non c'est un palmier bien particulier,le palmier Phoenix. Celui avec de grandes palmes au bout d'une tige. Ce leur donne une elegance et un port particulier. Et puis ils sont au milieu de tellement d'autres plantes de desert, de milieu sec... des lauriers qui explosent de couleur, des sortes d'aloevera (ressemblant aux agaves) et qui mettent a l'honneur les especes horticoles des cactus. Je ne connais pas d'autre endroit ou meme apres trois ans j'ai l'impression d'être en vacances, tous les jours !

5/ La chaleur et le soleil... Oui c'est vrai que je vous ai dit qu'en ete elle etait considerable. Mais en fait meme si vous ne l'aimez pas vous pouvez l'apprivoiser. Comme toujours, il suffit de savoir comment s'adapter. Nous ne mettons la clim que la nuit. Et lorsque des gens viennent a la maison ils sont surpris de la fraicheur ambiante... Si l'on sait vivre a l' "Africaine" sans clim on ne souffre pas de la chaleur. Ouvrir en courant d'air, fermer les stores et mettre les ventilos a fond... (ok j'avoue qu'avec une piscine ca aide...).

4/ Le soleil. 350 jours sans pluie. Ne pas avoir a gratter le pare-brise le matin. Ne pas se poser de question lorsqu'on organise une fete dehors. Profiter de diner sur la terrasse 10 mois sur 12. Et avoir l'impression de vivre sans hiver... c'est (pour moi ) priceless.
Mais surtout se reveiller tous les jours et voir le ciel d'un bleu profond, comme seul le desert peut le donner. Et observer les etoiles le soir, comme on ne peut le faire que dans le desert, sans pollultion lumineuse, sans pollution athmospherique, sans humidite... Les couchers de soleils sont somptueux, tous les jours differents. Hier soir il etait rose, avant hier violet, et ce soir ? on ne sait pas... Oui le ciel d'Arizona est une merveille que je ne me lasse pas de regarder a tout heure du jour ou de la nuit.

3/ On vit la "vraie amerique". Avec ses bons et ses mauvais cotes. Mais si on veut savoir ce que sont les Etats-unis sans fard et sans botox... C'est l'endroit ou il faut etre. En tant qu'"ile" terrestre, Phoenix concentre tout ce qui constitue l'amerique qui fait tant rever, en positif et en negatif.
Des reserves amerindiennes, aux guethos de mexicains illegaux, des quartiers ou l'on se promene l'arme au poing. Mais aussi la richesse insolente de villas a 30 millions de dollards, des malls de luxe qui rivalisent avec Dubai, une incroyable concentration de voitures de luxe. Quelque soit ce que l'on vient chercher de ce qui fait notre reve americain on le trouve a Phoenix. 

2/ La culture... ah oui c'est vrai on a pas les musées d'art contemporain, on a pas le MOMA, ou les merveilles de Washington... mais... il y a plus de 160 musées a Phoenix, sur des thèmes peu explores dans les autres villes américaines. Un musée d'art très pointu, avec de belles pièces et une collection de peintures européennes, pour certaines très célèbres. Et une impressionnante collection d'un courant qui m'a fait découvrir ses lettres de noblesse : les westerners. Depuis le figuratisme, jusqu'à l'hyper-réalisme en passant par le pointillisme et l'allégorique... Des peintres fous de lumière, des peintres amoureux de la sauvagerie des paysages.
Il y a, a deux pas de chez moi un parc ou des sculpteurs contemporains ont pose leurs œuvres, dont le LOVE original que les autres capitales d'etat ont  la reprographie en petit... Et il n'y a pas un week-end sans un festival , un concert, un evenement culturel.
Les nusees consacres a l'art "primaire", le heard museum un des plus beau temoignage de la vie amerindienne, mondialement connu par les specialistes de ces peuples. Des musees du desert a ciel ouvert, un immense musee des sciences.
Une troupe de ballet qui offre des spectacles haut en couleur et qui accueille de la danse classique,mais aussi africaine et contemporaine. Ce n'est pas forcement ce que vous cherchez mais pour les curieux, les gens ouverts d'esprit, qui cherchent a elargir leur vision de l'art et qui aiment sortir des sentiers battus... alors non vous ne vous ennuierez pas a Phoenix !

1/ L'architecture. Cette ville est recente, moderne. Pas de vieilles pierres, ni de villas faites de  bric et de broc par ces collectioneurs qui essayent de reproduire Versailles ou Chambord.
Cette ville a ete faconnee par la vision et la philosophie d'a mon sens, le plus grand architecte americain : Franck Lloyd Wright. Le pere des prairie house de Chicago, celui qui a revolutionne l'architecture mondiale en integrant la maison individuelle dans la nature.
Il a découvert Phoenix et a décidé de s'y installer. Il a participe a la réflexion globale de l'habitat en milieu désertique et a donne une merveille : Taliesin west. Sa maison, qui se fond dans le paysage, et offre un havre de paix, une émotion a fleur de peau, un frisson alors qu'il fait 45 degrés...
Une bonne partie de la ville étudiante de Tempe a été conçue sur des plans de Wright, et des malls lui doivent leur architecture unique.
C'est une ville basse, avec tres peu de batiments hauts (dans le downtown mais juste assez pour faire americain). Bref j'aime profondement Phoenix car c'est une ville a taille humaine ou on voit le ciel...


Ok je vous ai convaincu ? Parce que si vous ne vous en etiez pas rendu-compte je ne regrette pas une seconde que nous ayons, un soir de fevrier, atteri a Phoenix : Arizona.

Bises de dessous le ciel de Phoenix - Nath

Ps : pour ne pas fausser la donne je n'ai pas mis de photos !!!!!!

 Oups !

13 commentaires:

Calamity Me a dit…

la raison 10- est bien la meilleure !!! je confirme : j'ai essaye ;)

mais je peux en rajouter une : si on cherche une ecole pour apprendre a parler le Francais, l'ecole Franco-Americaine (Frencham) est bien LA MEILLEURE !!!!!!!

oui oui je suis encore de parti pris mais croyez moi j'ai raison

Canette a dit…

ok tu m'a convaincu! surtout en ce moment avec le temps pourri que nous avons...je rêve de soleil !

ariana lamento a dit…

bravo! Mais bon, j'ai quand même quitte San Diego en partie a cause du soleil sans arrêt. Maintenant, remarque, avec les tornades, I have second thoughts...!!!

Aisling a dit…

Je suis d'accord avec Calamity Me, le point 10 a du poids... Je n'ai pas oublie ton chef d'oeuvre d'Halloween dernier! Et je rajoute point numero 11: la proximite de Tucson, c'est cool pour les amateurs de cailloux, au moins une semaine par an :-)

Par contre, j'avoue que malgre la promesse de soleil, je serai un peu frileuse sur le cote "amerique profonde". J'aprecie vraiment l'aspect international de DC.

véronique a dit…

nath vous avez oublié le magnifique Taliesin west et le shopping ! je vous fais signe la prochaine fois que je viens pour une margarita sous le palmier ! et bravo pour votre façon formidable de trouver tant de charme à un lieu quand meme assez ingrat au premier coup d'oeil! a bientot j'espère (le ciel est d'un bleu magnifique à Paris en ce moment !)

coucou canada a dit…

Le point 2 du billet précédent m'avait déjà convaincu mais alors la , je saute dans le premier avion !!!
Quoi des murders party ? ha ben alors la moi je veux voir !
bises
Elisacanada !

Jack et Nath. a dit…

Bon Nath, il fait 3 degré Celsius en ce moment, et je te défends de rire.
Ni même d’esquisser l’ombre d’un sourire. Alors ton couplet sur le charme du désert, et des températures à faire frire des œufs sur le capot de ton pick-up de 8 litres de Cylindrée qui te permet d’amener ta descendance au plus près des sièges d’écoliers, je fais le vœux que tu le dises moins fort…..
Alors, que te dire?
Le plaisir que j’ai pris à la lecture de ces deux billets n’amènent pas chez moi de commentaires (bien sûr que je me sens volubile, mais l’exercice du commentaire est trop contraignant)…ton histoire est une tranche de vie qui t’appartient, qui participe à une réflexion sur le vécu du déraciné (n’exagérons rien). J’aime les gens mesurés, dont la pensée dépasse le comptoir du starbucks. (Tout le contraire de moi)

Bon, on ne va pas se la jouer sociologue du dimanche, il n’empêche, je crois avoir appris sur les U.S, en 2 notes, bien plus que je ne pouvait l’imaginer.. Je ne vais pas appeler à la rescousse Faulkner, Steinbeck et les autres. Les béhavioristes, on verra bien demain…
Toujours est-il que ton exercice m’a tellement plu que j’aimerais bien le reproduire, avec ton assentiment évidemment?

Sandrine a dit…

Eh bien a Miami on est dans le sud mais les automobilistes sont super nerveux et impolis pourtant. Pas de conducteurs relax ici!

Ca fait bien envie tout ca! Des que je pourrai je vais aller faire un tour chez mes amis de Phoenix (Gilbert, plus exactement!)

Valerie a dit…

je me conterais bien de la 10eme aussi ! Bon ça va, ok, je débarque, prépare les margaritas ! bisous <3

nathinphoenix a dit…

@ Calamity : j'ai gagne ! je suis sure que tu allais ecrire ca !
@ Canette : Bouh pas trop difficile alors !
@ Ariana : je ne suis pas certaine qu'un jour je dirai cela, mais je te comprends aisement...
@ Veronique : Taliesin west j'en parle. Et pour le shopping apres trois ans et des placards plein de choses je dirais Bof ! Enjoy Mai a Paris - je reve d'y etre en ce moment !
@ Aisling : oui mais j'adore les experiences extremes... pour peux qu'elles s'arretent un jour !
@ Coucou : je vais faire un billet sur ca. C'est une autre facon de faire la fete !
@ J&N : merci ! Mais bien-entendu... ah l'amerique si on ne la vit pas on ne la comprends pas (et meme en la vivant !)
@ Sandrine : oui je me souviens de Miami en voiture, on a eu du mal... Mais oui viendez decouvrir le WWW...
@ Valerie : bisous ma belle...

nathinphoenix a dit…

J'avais refais un post mais bon Blogger a bugguer alors... pffft envole !

Calamity Me a dit…

ct pas tres dur a deviner ;-)

beh oui elle est passe ou madame irma ?!

Yibus a dit…

Ouf, ça m'évitera de faire un billet sur l'économie !!!! (eh eh).