22 avr. 2008

Barbie girl


La légère baisse de morale de la semaine dernière est passée. Je rassure toutes celles et ceux qui se sont inquiétés tout va bien...

Mon humeur étant chagrine, je décidais de parfaire ma connaissance du monde féminin américain en faisant un incursion dans le monde de la manucure/pédicure... Adepte des faux ongles, en France, je faisais office de précurseur (trice - ssrice - sssssssss et puis zut ! )

Ici c'est le royaume de la french manucure - the french pour les initiées. Ce en quoi il n'y a rien de french puisque ce fut inventé ici, et n'est arrivé dans l'hexagone que dans les années 80 ! mais cela c'est comme les french fries - c'est belgium ! - et les french doors - que je n'ai pour ma part jamais vu en france ! et le french fridge - qui ne rentrera jamais dans une cuisine française au vu de ses dimensions de porte-avion... Mais ne contrarions pas la nature américaine de rapporter tout ce qui est beau et bon à la France... Ils n'ont pas tout à fait tord !

Donc je pars avec une détermination d'anthropologue dans le centre le plus près du condo - China Nails. Comme son nom l'indique il est tenu par des chinoises et ce sont des chinois qui encaissent... Ben oui, après tout c'est partout pareil... la femme est l'executante !

Je prends tout d'abord rendez-vous et là je donne mon nom de famille, et regard halluciné de la brave dame . Ici on donne son prénom sinon on est très prout prout...

Ca commence ! rdv le lendemain...

A l'heure dite je viens et après échange des nice to meet you l'interrogatoire commence :

- You lepe hir ?
- Sorry ?
- You lepe hir in phoenix ?
aHHHHHHHHHHHHHHHHHH ! Elle veut savoir si j'habite là...
- Yes since two months - réponds-je
- Where do you pom frop ?
- Euh France - fais je à tout hasard
- Ah - i don't know france, paris ?
- No close to swiss frontier, near Geneva - ben ouais personne connait Evian ici !
-I have two proters in geneva - me dit elle d'un air ravi
- ah...( notez la richesse linguistique de notre conversation...)
- Tey work in a bank !

Ben je l'aurai parié à part ça et le chocolat... la suisse aux states c'est pas trop connu...

Pendant ce temps elle me lime, poli, ratiboise les ongles des mains avec dextérité...

- You'r here for work ?
- yes !
- You'r huspand ?

Oui je dois pas avoir la tête à avoir un job aux states, tout le monde me demande si c'est mon mec qui travaille ! c'est agaçant quelquefois... Bon fais moi les ongles et arrête de me parler...

Je souris - Yes !

Et maintenant est ce que j'ai des enfants ?
-Hap you childreun ?
Gagné !

je réponds et vois avec soulagement que la partie pied sera faite par une fille qui ne parle pas anglais, et comme je ne pratique pas le chinois...
Nous continuons notre bavardage et après seulement 3/4 d'heure (1 heure 30 en france ) et une manucure parfaite, je passe aux pieds.

Je choisi la couleur très tendance en Arizona, noir... Et me voilà dans un fauteuil massant, relaxant, chauffant, et les pieds plongés dans un bain bouillonant....Ahhhhhhhhhhhhhh !

Sur ce trois jeunes jouvencelles rentrent et prennent place sur les fauteuils à côté de moi.

- Hi ! Hi !
Commence un papotage plaisant entre les jeunes filles lorsqu'une des deux dit qu'elle vient d'être diplômée en lettres francaises...
Aïe je sens le piège

-The girl - elle est gentille ! - is French ! et voilà...

- Oh she can speak with you in french, it's a so awesome thing, french is so... so... so... french!

Et ben t'as pas inventé le fil à couper l'eau chaude pensais-je méchament...

Panique chez l'autre. Hum hum hum - bonejourrr

- Bonjour madame - dis-je ça mange pas de pain.
- Speak with her ! go go it's so funny... Dit sa copine en sautant sur son siège toute exitée...
- Comment allez-vous ? à peu près tous ceux qui ont fait un tant soit peu de français savent dire cela... Je commencais à prendre pitié de la fille !
- Great , je vais bien, je m'appeel wendy !
- nathalie - nice to meet you !

Enfin pour elle mes pieds se sont finis - je dis poliment au revoir et je n'oublierai pas le regard heureux de Wendy, qui à mon avis, était paniquée à l'idée de parler avec un vraie de vraie...

Me voici donc belle des mains et des pieds, prête pour faire la Barbie girl - sur le retour ! - au bord de la piscine !

8 commentaires:

Sandrine a dit…

c'est pour ca que je n aime pas non plus aller chez le coiffeur...il faut parler et raconter sa vie...c'est un truc que je sais pas faire, le small talk

Marie a dit…

Tu vois, ça c'est un point fort du Japon, on n'est pas obligé de faire la conversation. Je leur dis "wakarimasen" et je suis tranquille (en plus c'est vrai, Je ne comprends rien).
Mais question ongles ici, ils sont impressionnants. Les faux-ongles avec des bijous, des fleurs, des coeurs etc.. Une amie coréenne est venue chez moi, elle avait oublié sa colle à ongles et a eu beaucoup de mal à accepter l'idée que je n'en avais pas.

Mireille a dit…

C'est vrai quelle galère ces conversations. Bon, moi je ne suis pas une adepte de ces salons mais il est vrai que pour le coiffeur c'est pareil. Maintenant, j'ai trouvé une solution : toutes les 3 semaines en France, ici c'est tous les 2 mois comme ça je suis tranquille, je laisse pousser...

nathinphoenix a dit…

déjà que je n'aime pas ça en France. Mais c'est pas pareil parce que je parle d'autre chose, par exemple la nana qui me faisait les ongles c'était une cliente aussi donc on parlait business, et la coiffeuse, là c'set pas pareil j'y allais avec les enfants donc cela limitait les conversations... Ou sinon avec un gros bouquin donc on respectait mon silence. Mais je dois faire des progrès en Anglais alors je me force à parler... Bises et bonne soirée... A propos trop bons tes cheese-burger Mireille, mes enfants te remercie...

Corinne a dit…

Moi j'evite ce genre d'endroit, meme si mon prof de yoga m'a conseille d'y aller (la honte !).
En tout cas, depuis que j'ai decouvert ton blog, j'ai une obsession : MANGER DES FILETS DE PERCHES !!!j'adore Evian, toute ma famille est en HS, bonjour le mal du pays...
Merci pour tes commentaires sur mes blog, je suis gonflee a bloc maintenant ! enfin ca va pas durer...

nathinphoenix a dit…

You're welcome Corine. Pour les filets de perche DU LAC ne soit pas triste, ils sont interdit depuis quelques temps, car la pollution aux pcb touche aussi le lac et trois des poissons nobles du lac perche omble et brochets sont interdits de consommation. Ceux qui sont dans les restos sont donc des perches de pologne congelèes... Un mythe qui s'effondre et des pêcheurs désespérés... Sinon il y a aussi les berthouds, Rosties et autres spécialités difficile à trouver... Un resto savoyard c'est une idée non ?

Corinne a dit…

Alors la, je suis catastrophee... des filets de perche de Pologne, pffff manquait plus que ca...

On a bien essaye d'aller dans un restau savoyard mais le fromage est tellement hors de prix ici ! Par contre on s'est fait plusieurs fois des fondues et des tartiflettes avec des amis. Evidemment, le reblochon est meilleur ou tu sais...

Nous sommes alles camper l'annee derniere du cote des Supertitious mountain et le coin est magnifique... Et ces Sagwaro, quelle merveille, vous etes dans un chouette coin !

Jack et Nath. a dit…

pour les frites, j'entonne la Marseillaise et je M,inscris en faux..
même si la controverse est là (voir Wiki), à Liège ou j'ai vécu 5 ans, la reconnaissance du fait historique de la paternité française ne fait plus de doute.

tous avec moi:

Sons of the fatherland, let's stand,
The day of glory has arrived!
Of Tyranny now against us
The blood-stained standard has been raised! (repeat