11 avr. 2008

ah, ça par exemple !

Je n' y crois pas ! ce que montparnasse et mes chers quartiers me disent est donc vrai. Je ne voulais pas y croire, tu ne pouvais décidement pas dire pareille chose.

Quand à l'éprouver c'était impensable.

Alors je suis allé sur ton blog, grâce à une soirée internet de la mairie, et là j'ai lu :" je crois que je tombe amoureuse de Phoenix..."

OOOOOOOOOOh t'es givrée ou quoi ? t'as abusé des graisses trans des hamburgers, tu as pris une insolation !

comment peux-tu me faire cela, à moi qui fut le théâtre de tes frasques étudiantes, moi qui ai vibré lorsque tu hurlais, avec les autres de la sorbonne, dans les manifs.
Ne te souviens tu pas de tes promenades sur les bords de seine au printemps, et tes après-midi dans les musées, ta joie de croiser les péniches de la seine...

Tout ça ne compte-t'il réellement plus pour toi ?

Je t'ai entendu rire lorsque Jon Stewart s'est ouvertement moqué de mes policiers - d'accord c'est vrai que des flics en patin à roulette c'est pas très sérieux - mais cela n'empêche, un peu de solidarité ne fais pas de mal.

Je suis si triste que tu préfères des cactus et des palmiers à mes platanes majestueux. Que scottsdale downtown devienne ta référence alors que tu ne jurais que par Chatelet , Bastille et Luxembourg. Tu préfères peut-être aussi gyros palace aux resto grecs de st michel ?

Tu es partie loin certes, mais ce n'est pas pour cela que tu dois tomber amoureuse de cette ville, j'étais là avant, et je serai là après.

Heureusement Véro me reste fidèle, elle...

Mais je suis sûr d'une chose, lorsque tu reviendras me voir, Phoenix pourra aller se rhabiller, je resterai eternellement la ville lumière que tu aimes passionément...

Signé : Paris - capitale de la France -

3 commentaires:

nathinphoenix a dit…

Oui désolée mon cher Paris, un moment d'égarement sans doute... Je t'aime toujours !

veronique a dit…

Et si l'on pouvait aimer 2 villes à la fois...et si l'une n'était pas jalouse de l'autre...et si et si...Je suis sure que Nath t'aime encore, elle est très attachée à toi, mais n'a t'elle pas raison de profiter au mieux et de s'enthousiasmer de la ville où elle va faire sa vie un certain temps, un temps certain...et puis d'abord tu n'en n'as pas des cactus géants Toi!
Cherche bien au plus profond de ton coeur, dans les dédales des couloirs de métro de la ligne 1 à la ligne 14, de la 13 à la 12, de la 4 à la 8, au 56ème étage de la tour Montparnasse, en gravissant essouflée les escaliers de la tour Eiffel, dans les tuyaux rouges de Beaubourg et uniquement les rouges, dans les statues du musée du quai Branly, à l'assemblée nationale ou au Sénat, au guignol du parc Montsouris, chez les amoureux des bancs publics, dans les pyramides du Louvre, à l'opéra bastille..et tu deviendras indulgente...alors ta jalousie s'estompera, tu en rieras et...je suis là moi...

Mary a dit…

Quel jaloux ce Paris!! En tous les cas, contente pour toi que Phoenix commence a te faire tourner la tete!