7 janv. 2009

Desperate moms

Avoir la jambe immobilisee a une chose de bon. Je suis enfin disponible pour discuter avec mes voisines. Oui, d'habitude je n'ai pas le temps - quelle diplomatie ! - de badiner, toujours un truc a faire, et elles ont un peu de mal a me saisir.
Donc elles savent que je suis chez moi et que je ne peux pas bouger. Alors elles viennent me tenir compagnie. Attention n'y voyez aucune perfidie de ma part : j'en suis heureuse car elles sont tres sympathiques et interessantes. C'est L, A, et B.
L travaille dans une ecole Montessori, adore discuter avec moi, adore mon mari, mes enfants, mon chien, mon chat, mes fringues, a une fille de 14 ans qui ne dit jamais bonjour, est trois fois divorcee, est souvent fatiguee et a vote Obama.
A est coiffeuse, rigolote, a eu un boy-friend francais, a eu deux maris, deux enfants, un petit-enfant alors qu'elle est plus jeune que moi, son fils est le meilleur ami du mien, et a un mari de la Nouvelle-Orleans qui joue vachement bien de la guitare.
B travaille depuis chez elle, est la mere de deux garcons du meme age que les miens, elle a des kilos a perdre mais elle n'aime pas le velo, son mari travaille chez Home depot, mais ne sais pas monter des meubles Ikea, et c'est bien dommage car elle adore notre cuisine.

Voila comme ca vous en savez autant que moi. Il est a noter que la dame americaine raconte l'essentiel de sa vie super vite. Je suis tres etonnee de ca. Nous sommes au courant de chose en allant jusqu'a la boite aux lettres, que normallement on sait par petites touches en France. On ne se devoile pas si vite.
J'etais abasourdie d'entendre lors de notre brunch, une de nos invite dire a son fils de 35 ans qu'il ne doit pas oublier sa reunion des Alcooliques Anonymes.
Il y a une sorte de transparence des relations, tout le monde doit savoir tout de la vie de chacun. Pas de rideaux, ni de volets, ni de cadavres dans le placard...

Alors ce matin, L, A, et B se sont retrouvees "par hasard" chez moi. Elles habitent le quartier depuis plus de 10 ans et donc se connaissent fort bien.
Apres les hugs d'usage, les cafes servis et les embrassades au chien, nous papotons autour de ma jambe.
Tres vite la conversation vient sur le fait que la maison est tres bien tenue, alors que je ne peux pas bouger. Ah ca va foutre la merde... c'est Seb qui fait tout. Euh il a un frere ????? NON, et c'est le mien suis pas preteuse.

Et toutes ces dames racontent leur mariage. Menage, courses, enfants, un voire deux boulots en cette periode difficile... bref le quotidien de la menagere de moins de 50 ans. Et elles racontent combien il est difficile de tenir un couple. Elles ont eu plusieurs mariages et pour L trois divorces et deux boyfriends qui sont partis.
Et moi ? combien de mari ai-je eu ? - euh un seul.
Ah ? Echange de regards etonnes, et depuis combien de temps sommes nous ensembles ? - presque 20ans que nous sommes amoureux et 11 que nous sommes maries... Rapide calcul, mais pendant 9 ans ????? - Ben on vivait ensemble, sans etre maries. Et oui les europeens ca vit dans le peche !
Mais comment je fais ? Pourquoi les francais sont'ils si romantiques ? quel est le secret de la longevite de mon mariage ? Ouh la la ... je vais sur une pente dangereuse. Je reflechis et lance un truc bateau : nous faisons des compromis, mais surtout nous nous acceptons tels que nous sommes. Avec nos defauts et nos qualites...
Ouahhhhhhhhh

B demande a A si sa fille ( qui a eut un bebe a 17 ans - gros gros scandale ! ) reprend son traitement. Oh m'emeu-je... elle est malade ? Non mais elle prends un traitement calmant depuis son enfance pour ne pas s'engueuler avec sa mere.

Croque aurait danse la lambada avec Panda que ca m'aurai pas fait plus d'effet.

Et devant mon etonnement B et L me disent que leurs enfants aussi en prennent. Pas les miens ?
Non.
Mais c'est parce que nous sommes tres severes. Et L me dit que c'est normal, que pratiquement tous les enfants en prennent parce que lorsqu'ils deviennent difficiles on leur donne des medocs, ca les calme.
Et ces medicaments c'est quoi ? Des anti-depresseurs et des anxiolitiques.

Ah oui le genre de truc anodin quoi. Le genre de truc dont on ne devient pas dependant.

Et L de m'expliquer que le matin sa fille fait des crises pour aller en classe, et que donc elle ne l'amene que vers midi, afin de negocier avec elle. Tous les jours ????? oui. Mais son traitement avait diminue alors il va devoir re-augmenter.
A explique que sa fille, 18 ans et mere de famille, va le reprendre car elle est de plus en plus agressive.
B se tourne vers moi et dit que fort heureusement on n'aura pas ce genre de probleme avant deux ans, nos cadets etant encore "gerables". Mais pour l'aine ca commence...

Ce qu'elles ne savent pas c'est que nous nous avons un autre medicament pour ce genre de trouble.
Ca s'appelle l'education. C'est long, c'est fatiguant, ca demande de l'energie, de la patience...
C'est quelque chose que l'on ne peut pas faire si on a deux boulots chacun, qu'on fait 70 heures par semaine, qu'on vit dans une societe qui valorise la reussite individuelle, l'apparence, le materiel.
On ne peut pas le faire si on est a bout de force le soir. Si on est dans un modele qui vous culpabilise, ou la course et la possession sont les maitres mots.

Bref il faut du temps pour sa famille et pour soi !

Chose que ces desperate moms n'ont pas.

Bises a demain - Nath

Je vous mets les deux car je ne sais lequel choisir.




14 commentaires:

ariana lamento a dit…

et voilà, Nath, en un billet, tu as tout dit, et fort bien dit. Heureusement, quand même, que ce n'est pas une généralité. Des médocs plutôt qu'une thérapie, c'est bien souvent comme ça.
En ce qui concerne la réussite d'une relation, ce que je dis aux gens qui m'interrogent: sexe et bonne bouffe.
bises!

nathinphoenix a dit…

@ voila pourquoi t'es ma copine !!!
ce qui m;interpelle c'est que les 3/4 des gamins d'une seule rue en prenne. Ca me laisse perplexe.

Corinne a dit…

J'ai fait le meme constat, pour les medocs, d'ailleurs les gosses de ma catcheuse de voisine en prennent.
Et tu as tres bien resume le truc, c'est du boulot l'education.

Et cette facilite a devoiler sa vie privee, ca me deconcerte carrement car apres on est pas forcement les meilleurs amies du monde. Alors qu'avec nos reperes a nous, c'est un signe.

Bon tu m'a convaincu, on vient le 24 mais plutot a l'hotel non ?

Sexe et bouffe c'est ca ? J'en suis ! je plaisante roooohhhh (c'est pour rassurer tes lecteurs, apres on va t'appeler Madame Nath et penser que tu tiens un bordel)
Bises

nathinphoenix a dit…

Quoiiiiiiiiiiiiii ? a l'hotel ? T'es dingue ? on a de quoi tous vous loger alors je vois pas bien le pourquoi du truc... et puis c'est connu dans un bordel y a plein de chambres. bises - nath

Montana a dit…

Héhé, tu touches un point très sensible là ma chère Nath ! Et c'est en partie l'une des raisons de mon divorce. Ca y est, je vais me la jouer américain et vous allez tous savoir gratos sans l'avoir demandé.

J'ai deux filles de mon premier mariage, toutes deux en échec scolaire, et pourtant je ne suis pas spécialement inculte et plutôt porté moi aussi sur le ce médoc que tu appelles à juste titre "éducation". Mon aînée est démerdarde, elle se débrouillera toujours dans la vie. A 25 ans, célibataire, elle est assistante maternelle en crèche. La seconde en revanche, 21 ans, protégée comme un bébé par sa maman depuis sa naissance, n'a jamais eu de vie sociale, vivant toujours à l'écart des autres enfants à l'école, jouant seule dans sa chambre. Et malgré mes efforts pour l'intéresser à des choses pouvant coller avec ses goûts, elle ne se cantonne que sur des éléments d'ordre affectif et n'a donc plus les pieds sur terre.

Bref, la cata et pourtant, ça n'est pas faute d'avoir tout fait pour améliorer les choses mais Mme mon ex a refusé toute thérapie, malgré trois tentatives qui m'ont coûtées fort cher, arguant que la puce n'avait pas besoin d'un psy et qu'un jour elle aurait le déclic. Ouais, sauf que ça fait vingt ans que ça dure. J'avais donc à maintes reprises menacé de larguer les amarres si elle ne faisait aucun effort pour notre fille, et 18 ans après, ras le cul, j'ai déclaré forfait.

Quand ma fille vient me voir, tout se passe bien, je fais tout pour lui faire plaisir avec tout de même des garde-fous, par exemple lui dire de façon diplomatique qu'il est temps qu'elle se cherche un boulot, que sa vie future en dépend et qu'elle ne pourra pas compter sur moi sans un petit effort de sa part. En plus, Mme Montana fait tout pour lui être agréable et elles s'entendent bien entre elles.

Mais une fois entrée chez elle, sachant que sa mère dit amen à tout, c'est le bordel à nouveau dans sa tête. Bref, c'est à désespérer.

En tout cas, je reste totalement français quant à ces médocs de merde qu'on donne aux enfants là-bas. Mais quelle horreur !!! Merci pour ces infos Nath, et autres chères expat', je saurai pour plus tard même si je serai sûrement retraité lors de cette échéance.

Ariana Lamento a dit…

@Nath: il y a de quoi etre perplexe en effet, et si les voisines de Corinne en prennent aussi, c'est peut-etre plus répandu que je ne le crois. Un petit garcon de la classe de Minna qui etait unfernal et tapait tout le monde s'est lui aussi, calme soudainement... C'est difficile de donner a la maman le nom d'un bon psy, finalement, c'est pas nos affaires.
Tout cela me fait peur.
@Montana: ca fait quand meme plusieurs mois qu'on te cotoie, cher Montana, et nous, on en parle aussi, de notre vie privee, mine de rien...(putain de robe). Est-ce que ta fille ainee ne peut pas un peu motiver sa cadette? Celle-ci a-t-elle un boyfriend? Remarque, 21 ans, c'est encore jeune! Bon courage en tous cas. Moi qui croyais etre trop stricte avec ma puce...

Mary a dit…

Alors la nous avons peut etre l'explication a une question qui me taraudait depuis longtemps: Pourquoi ne voit on quasiment jamais les parents des petits americains les gronder en public?? Des que tu hausses la voix on se retourne sur toi comme si tu etais une mere indigne!! Et rare de voir des crises ou caprices chez des enfants de 2/3 ans (pourtant classiques), non? Forcement, s'ils les droguent!

Montana a dit…

@Ariana : Sure ! La grande tente de motiver la petite mais elle se heurte à un mur en permanence d'autant que leur mère laisse faire. Il faut dire que l'aînée est un moins diplomate que moi, mais bon, elle fait beaucoup pour secouer sa soeur mais en pure perte. Ma cadette a eu un petit copain il y a qq années, ça n'a pas marché car il s'est rapidement moqué de sa grande timidité. Après leur rupture, elle s'est enfermée encore plus dans l'affectif, n'a plus eu de copain depuis et n'en cherche pas. Petite info tout de même, dans mon ex-BF, ils n'en sont pas à leur coup d'essai. En effet, l'aîné de la soeur de mon ex, qui n'a pas loin de la trentaine, est quasiment un cas social et toujours chez ses parents. Son père qui est un macho pur jus a jeté l'éponge depuis longtemps mais, macho ou pas, il n'a pas eu les couilles de dire basta et entamer une procédure de divorce. Si c'est pas une vie de blaireau ça, va falloir m'expliquer.

veronique a dit…

On cherche toujours des bénéfices secondaires des petits accidents de la vie qui nous clouent chez nous et bien ton escapade au grand canyon te permet de rencontrer tes voisines de quartier et même de rue...et de nous faire partager les dessous de l'éducation américaine, cela fait un peu frémir, surtout pour des convaincus des bienfaits de l'éducation même si c'est difficile...Je ne savais pas que les pilules remplaçaient l'éducation !! Pour ma part j'en ai déja éduqué 2, avec leur père et pourtant nous sommes divorcés, qui vont bien et sont à l'aise et heureux dans leur choix et quant au 3ème j'espère qu'il trouvera aussi son bonheur mais je suis d'accord avec toi c'est un "travail" de tous les jours et de longue haleine qui nécessite écoute, disponiblité, douceur et fermeté...Bon courage à tous les parents....et surtout ne desesperez pas...après chaque moment difficile, quel que soit l'âge il y a des moments sympas...

nathinphoenix a dit…

@ Montana : en meme temps l'education ne peux pas tout. Il y a des natures et un jour ta fille aura, je l'espere le declic. Un truc qui fonctionne c'est le "miroir" ou l' histoire de vie. c'est tres simple. Pour le premier tu filmes des moments familiaux ou de loisir, puis tu montres les images, souvent cela provoque la discussion, d'ou j'en suis. L'histoire de vie c'est comme un jeu, on prend unfait marquant de sa vie et on en parle en reliant avec ce que l'on a de commun avec l'autre. Ta rencontre avec SG, lui aussi phenomenal timide, peut etre un bon depart. ce que tu as ressenti, tes emotions. Cela permet souvent de faire le lien avec des emotions qui sont siennes et de construire ses propres outils afin de depasser ses propres limites.
C'est 200 euros ! Bises et ne te decourage pas, on est la !!!!!!!!
@Ariana ; Oui ca ma l;air vraiment repandu parce que l'infirmiere de l'ecole s'etonnait que les miens ne prennent pas de medocs et je ne comprenais pas pourquoi... mais ne soit pas trop severe avec ma copine de telephone Minna... s'te ple.
@ Mary : oui et nous on se demande quand les services sociaux vont venir nous prendre les loulous tellement je hurle. mais c'est mon cote poissoniere du vieux-port. En meme temps ils n'ont plus peur du tout...
@montana ; la motivation par la parole ou l'exemple est assez difficile a entendre pour des enfants surproteges. ils l;interpretent a l'envers : ils sont bien eux moi je n'y arriverais jamais. et paf 400 euros...
En tous cas et treve de plaisanterie, je connais bien cela, ma belle-famille me reproche beaucoup de ne pas etre fusionnelle avec mes enfants, et meme de ne pas les aimer. Alors que j'essaye de leur apprendre a etre juste capable de se debrouiller dans la vie. mais pour certains c'est difficile a comprendre. Merci de cette sincerite Montana, cela fait plaisir.
@ Veronique : oui tu as raison cela fait fremir. mais toi aussi avec ton fils tu es en echec... comment expliques-tu qu'il entretienne une relation plus qu'equivoque avec la dame virtuelle du SAV de la Fnac ???? hein????
En tout cas tu as fait du bon boulot avec tes 3 gars et le bac de ton deuxieme est une belle recompense de toute ces annees ou tu as tenu bon... Chapeau bas madame ! Bisous ma cherie... tu viens nous voir cette annee ?

Yibus a dit…

Même les Français nous trouvent très sévères avec notre triplette !

Sissi a dit…

Bravo! Excellent billet comme Ariania a ecrit: tu as tout dit.

RAS! si ce n'est la fameuse Ritalin, oh si tu savais le nombre d'emails, de sites, d'indices, de conseils, d'envois de lien internet que ma BM m'a envoyee pour que je mette enfin un de mes fils sous Ritalin (dans mon ancien blog j'avais fait un billet la dessus), car selon elle il est malade, ce n'est pas de sa faute, son cerveau n'est pas pareil, ADHD c'est une vraie maladie qu'il faut soigner sinon sa vie sera un echec, puis elle me cite le cas de tous les enfants qu'elle connait, ainsi que sa fille instit qui a la moitie de sa classe sous Ritalin, evidemment c'est plus gerable de faire classe a des zombies,(parait meme que certaines ecoles poussent au "diagnostic"), parmis tous les enfants dont elle me parle qui sont sous Ritalin, ils associent des anti depresseurs pour gerer les effets secondaires de la ritalin, et d'apres BM , ben ces enfants ils vont bcp mieux! CQFD
Ben moi je refuse, je choisis ma methode pour mon enfant plus difficile que les 3 autres: amour, comprehension, patience...
comme tu dis ca prend du temps et aussi des frustrations.

Une chercheuse en neuro-imagerie specialiste justement de l'etude de l'activite cerebrale chez les enfants m'a dit qu'a ce jour, ADHD n'avait jamais ete prouve biologiquement, elle est effare de la masse d'americains sous traitement et surtout la fiction medicale soutenant la veracite de cette condition.

veronique a dit…

C'est vrai mais nul n'est parfait et en même temps nous avons bien ri avec Clara....
Justement nous parlions d'une petite escapade chez vous hier avec Léopold. On se skype pour en parler de vice voix...Bisous

Stephanie (Philadelphie) a dit…

Mais c'est effrayant, ce que tu racontes !!!
:-O
Forcement, ils laissent tout passer, avec leurs gosses, alors apres forcement, pour les tenir, bon courage !!!
Ahhhhhhhhhhhhhhhhh !!!
Bisous !