24 juin 2008

Je cliche, tu cliches... nous clichons

Cela commence il y a deux semaines :
- Mamannnnnnnnnnnnnnnnn - et oui la maison est grande donc mon fils hurle - y a un super spectacle avec des voitures et un dinosaure qui crache du feu.
- Ah ? reponds-je, absorbee par la lecture des blogs de mes copines.
- On peut y aller ? dis oui dis oui dis oui dis oui !!!!!!!!! - moue coquine et regard d'epagneul sans maison.
- On va voir, lancais-je prudente

Je vais voir sur internet et mets 10 minutes a trouver le site du dinosaure cracheur de feu. Je ne connais pas grand chose mais mon petit garcon semble si envieux d'y aller que je ne veux pas le decevoir, alors allons y...

Mais il n'y a pas de raison, nous proposons aussi a Marie...

Nous passons la soiree dans le cliche americain par excellence, avec des voitures qui font vroum, vroum tellement fort que j'en ai les cheveux qui se dressent sur la tete, des mechants tres mechants, des gentils tres gentils, la cavalerie en hummer, et ses gi jane sexy et le super robot cracheur de feu - en meme temps il fait tres chaud et on avait pas besoin de chauffage, enfin moi je dis ca c'est pour rendre service...

Les enfants mangent des hot-dogs au gout de choucroute, des chips pour les legumes, et des popcorns sucres melanges a des sales - c'est pour les sucres lents.

Nous avons eu droit a la priere, a l'hymne americain - bon j'avoue cela me remue toujours !- au best fireworeks de la vallee, avec bruce springteen en fond sonore, le tout dans une ambiance de kermesse...

Je sors sourde, en sueur, hirsute !

Alors oui, ce n'est vraiment pas culturel et ce n'est pas cela qui va faire rentrer mon aine a Sciences-po, alors oui cela parait bien red-neck, avec des cliches et des carricatures comme nous aimons a nous representer les USA, alors oui nous n'aurons rien appris - hormis l'effet doppler, merci Marie ! -

Mais lorsque Canou, des etoiles dans les yeux nous dit : merci papa et maman, vous etes les meilleurs parents du monde !

Je suis capable de faire ca tous les samedis soir jusqu'a ses 18 ans !..

Allez pour la route... the boss !

6 commentaires:

Marie a dit…

Meuuu si qu'on s'est cultivée! le lendemain toute la famille revisait ses produits en croix 450 km/h qu'on en a déduit. Hein bon alors! En tout cas je me suis bien marrée

ariana a dit…

Il a bien le temps pour Sciences-Po, ton garçon, et au moins, il connait la culture américaine à fond!

Corinne a dit…

Que ne ferait-on pas pour ses nenfants.... C'etait pas Rawhide ? souvenir imperissable de mes deux chercheurs d'or preferes qui ne voulaient pas decoller du stand, pendant que nous attendions en plein cagnard...

Mireille a dit…

Tous ces clichés américains, moi ils en raffolent... et puis c'est si bon d'entendre ça en fin de spectacle...

Yibus a dit…

enfin, moi j'dis, s'il tombe sur "discutez des avantages et inconvénients de la fascination pour la culture américaine" au concours d'entrée à Sciences-Po, et bien, ce sera le cador de ces lieux... (bon, après, c'est l'ENA, moins drôle...)

Mary a dit…

Eh Eh, dans un autre genre on a ete il y a quelques temps a un rodeo (je conseille a ceux qui ne l'ont pas encore fait). Point commun, cette sous-culture americaine ou il est parfois si tentant de se vautrer! Sont humains tes petits loulous (en plus les mecs et les moteurs, des 2 ans c'est la passion!). Nous on a vraiment bien aime notre rodeo et ses cliches a gogo! En plus je dis sous-culture, mais y a forcement une bonne dose de subjectivite a l'Europeenne...