18 févr. 2011

C'est officiel...

... Je ne comprendrais jamais ce pays, alors j'arrête de vouloir saisir les subtilités et les nuances.

Pourtant croyez moi, ce n'est pas faute d'avoir essaye ! Vous qui lisez ce blog le savez... J'ai fait de mon mieux. Alors stop, rideau, je vis ici pour le moment, le reste...

Mais tout de même. Oui, tout de même, pourquoi je n'y arrive pas ? Trop Française (comme se tuent a me le répéter mes voisines)? Trop ethnocentree ? Trop snob ? Trop compliquée?

Peut-être...

Un exemple parmi d'autre. Une amie déclare qu'elle a été invitée a une réunion d'une école publique, pour ses enfants. Une école qui recrute sur concours. Une école qui assure a ses élèves de sortir avec un nombre de points leur permettant de se faire "chasser" par les grandes universités prestigieuses,leur payant 4 ans de droit (a 250 000 $ pour les 4 ans,on comprends l'intérêt). Cette amie me dit : "c'est bizarre j'ai été la seule de mon quartier a avoir reçu une invitation..." " les autres parents de la réunion,ils étaient de quelle couleur ?" " blancs" "Et bien tu as ta réponse !" (elle habite un quartier très métissé).
Et alors comment ca se passe ? Et bien la première est 184 me sur la liste
d'attente, mais sa sœur elle est 89 me, donc au tirage au sort elle a plus de chance d'intégrer.
Oui oui vous avez bien lu : au tirage au sort. Si le gamin ne sort pas d'une école privée (argent + connexions des parents = je rentre a l'université les doigts dans le nez), ou n'est pas champion de sport (les universités recrutent les champions en herbe) ou que les parents n'ont pas les moyens d'avoir un prêt ou de faire des économies, la seule possibilité de faire des études reste l'armée ou la roulette.

La chance d'être tire au sort parmi d'autres enfants...

Bon c'est un système comme un autre, mais voila typiquement ce que je ne comprends pas. Je trouve cela profondément injuste.

Et puis la question : pourquoi les autres ca ne les dérange pas ? Et toi oui...
Et hier soir une réponse, une évidence, mais je n'y avais pas pense encore...

A table, mon grand qui nous raconte une ennieme histoire de bullying restée sans réponse. Et cette réflexion alors que je fulmine.
"Je sais, maman c'est injuste, et nous on n'aime pas ca."

Alors c'est ca je suis trop ancrée dans une certaine idée de la justice. Ma dernière naïveté, a savoir que le système républicain était partage par les grandes démocraties, vient de tomber a l'eau !

Sur ce je vous souhaite un bon week-end, je vais aller faire part de mes réflexions aux Baleines grises de la baie de San Diego, rencontrer quelques blogueurs et renouer avec une vieille copine : la pluie !


Je vous embrasse comme je vous aime, avec tendresse... Zorrnath

11 commentaires:

helen. a dit…

c'est édifiant mais en meme temps, ca m'étonne à peine (pas blasée, pas cynique, pas déprimée, jste les yeux en face des trous) .

La bise aux baleines !

tagada a dit…

c'est dingue quand meme....
je suis soufflee mais par surprise en fait...

je comprend mieux la reflexion d'une maman a une birthday party ce soir ( commencee a 18h30, finis a presque 22h...suis morte)


bref elle me dit que son fils de 14 ans rate pas mal d'heures d'ecole pour ses entrainements de foot, basket et base ball
bah oui il faut qu'il ait une chance d'aller a la fac....

le monde a l'envers

pis j'en ai marre qu'on me demande hyper surpris " quoi ?? vous rentrez en France, mais qu'est ce qui se passe ?
ca va pas etre trop dur ??"

bonne balade !

christellemars a dit…

Je ne sais pas si c'est parce que tu es française que tu ne peux pas comprendre.
En France aussi, il se passe tant de choses inacceptables ! 20% d'intentions de vote pour Marine Le Pen, tu y crois ???

Bidibule a dit…

en ce qui concerne le cout des etudes, je dirais:

KNOWLEDGE SHOULD NOT BE FOR SALE!!!!

nathinphoenix a dit…

@ Helen C'est exactement ca... les yeux en face des trous et une grosse envie de rentrer avant que les enfants n'entrent en cycle superieur.
@ Tagada : Oui elle a raison. Ca va etre trop dur ,alors je vais lancer une grande souscription... Gardons Tagada aux USA !!!!!
@ Christellemars : oui malheureusement ce n'est pas fini parce qu'avec le debat national sur l'islam ca va pas la faire baisser. Et lorsque l'on sait que les scores sont toujours minores de 3 a 4 points... ca fait peur.
@ Bidule : avec le nombre d'enfants que tu as j'espere que tu as une fortune personelle consequente ! On ne parle pas de gratuite mais d'equite... Apres en effet c'est une autre philosophie.

Calamity a dit…

Ca parait hallucinant !
Quant aux raisons qui font que tu reagis plus etc... mais parce que toi ma Nath, tu penses pas qu'a ta gueule !!! Tu penses aux autres et pas a moitie !

Sandrine a dit…

Eh oui, avec une seule enfant, economisant depuis 10 ans, je ne sais pas non plus si j'aurai assez d'argent pour lui payer des etudes. pour les deux premieres annees, surement. Apres, elle fera des dettes....comme toute bonne americaine :-(

escampette a dit…

Exceller dans le sport pour rentrer à l'université, ça me fait bien marrer ...
Je dois dire qu'une fois aux US j'ai rencontré une femme médecin qui avait conciliée les études de médecine et la préparations des jeux olympiques... et ça, ça énerve...


Bah en attendant on s'est encore manquée... En même temps quand j'ai vu la météo à SD, j'ai hésité...

De gros becs à vous 4 !

lapuce a dit…

Ben perso, plus ça va, plus j'ai la nausée quand je réfléchis trop longtemps à deux ou trois trucs, et non ça ne va pas être trop dur de rentrer en France.
Au collège où je bosse, on m'a dit qu'il valait mieux faire ses études secondaires ailleurs qu'ici, et en revanche revenir pour la partie universitaire .... Sauf que, si t'aimes pas le sport, t'as intérêt à avoir une famille "blindée" ...
I hope the weekend was marvelous! Because, hein ... quand même, par ailleurs, les Etats-Unis, c'est splendide!

Nathalie a dit…

Comme qui dirait tout "fout le camp" et le système éducatif est mondialement touché...j'ai des exemples de rackets et de harcèlement digne des films américains sauf que ça se passe dans un petit village de France de 552 habitants...finalement l'éducation à la maison c'est pas mal non plus.

Jack et Nath. a dit…

bon, même si les frais de scolarité au Québec (clic) ne sont pas du même tonneau que chez les états-uniens, ils sont toutefois disproportionnés par rapport à l’hexagone. (clic)
Et en vertu d’un accord Québec-France, l’étudiant étranger paye les frais correspondant au pays qui le reçoit.
Devine dans quel sens se font les échanges?