10 janv. 2011

Evidemment....

Aujourd'hui vous vous doutez bien je vais parler de l'assassinat des 10 personnes a Tucson, Arizona...

A 2 heures de chez moi, au sud, par l' I10.
Les articles sont legions, et beaucoup de mes proches s'inquiètent de ce climat, fustige par le shérif (démocrate) du comte de Pima.
Évidemment la première chose pointée du doigt (a juste titre) c'est la libre circulation des armes. Il y a quelques jours j'écrivais,que je m'habituais...et bien non ! Je ne pourrai jamais. Pour moi, voir des flingues a la ceinture d'un quidam dans la rue représente la peur a l'état pur. Il parait que je suis atteinte d' "hoplophobie",peut-être que c'est moi la cinglée, mais j'ai du mal a comprendre que pour ce sentir libre on doivent être en mesure de butter quelqu'un. 
Au debut du blog, alors que je disais que j'étais sidérée de voir autant d'armes, une commentatrice me disait : "ils ne portent pas tous une arme, tout de même" et bien si ce n'est pas tous, c'est tout de même beaucoup, beaucoup...et je dirai de plus en plus. Si je prends juste ma rue on ne doit être que trois foyers a ne pas en avoir. Tous les ans la NRA, fait son congres a Phoenix,et on assiste a une sorte de jubilation des gens a cette occasion,considérant que posséder une arme est aussi naturelle que de respirer. 
La loi était même trop permissive car depuis Juillet dernier (si ma mémoire est bonne), les armes cachées ne sont plus soumises au permis de port d'arme...
Il y a quelques mois un lockdown (fermeture hermétique de toute l'école,avec silence dans les classes car un danger rode),et une " police situation" a été provoque par un individu qui a "oublie" de retirer son flingue en pénétrant dans l'école.
Nous n'avons été que deux parents a nous en indigner. L'école et les autres parents nous ont regarde comme des hystériques.
La semaine dernière un mall ou je vais régulièrement déjeuner avec une copine a été pris pour un stand de tir. Nous aurions pu y être.
Et je ne parle pas des crachats quotidiens que je recevais lorsque je travaillais au centre de planning familial.

Le climat de haine est réel. Barack Obama n'est pas "le président" mais un noir a la maison blanche. (propos entendus de la bouche de collègues d'un ami.)
Les Tea parties et La loi sb 1070 , Fox, Glenn Beck exacerbent les peurs et la haine de l'étranger. J'ai entendu de mes oreilles lors d'un BBQ, "on ne me fera pas croire qu'un américain ne pourra pas faire votre travail !" déclaré a Seb et pour designer un ami Brésilien, un collègue l'appele "le singe". Signale aux ressources humaines, il a déclaré que c'était de l'humour... ben ouais. Bien-sur. Et n'a pas été blâmé.
J'ai déjà parle de mes enfants.
Et de ce médecin au boulot que j'ai du menacer de procès pour discrimination, parce que je piquais la place d'un américain.
 
La reforme de l'assurance sante ne passe pas. Et surtout pas en Arizona...
Pourquoi ? parce que c'est culturel. Parce que qu'on veut être libre.
Mais tu es une libérale,tu ne peux pas comprendre.Et puis les armes non plus, tu ne peux pas comprendre.

Non je ne comprends,en effet pas,que l'on puisse rendre facile a un malade mental d'assassiner 10 personnes dont une gamine de 9 ans tirée a bout portant,comme un vulgaire gibier. Et on dit : il aurait pu aussi bien faire un "classique school shooting". Ouais buter des mômes dans une école c'est devenu "classique".

C'est bien le problème,c'est que c'est devenu tellement classique que ca provoque pendant 3jours de l;indignation et qu'après on passe a autre chose... ca redevient business as usual, et les lobbies sont toujours aussi bien places et arrosent toujours autant de monde.

On peut également me répondre qu'en France aussi (encore ce week-end a Bayonne) des cingles, des désespérés... que sais-je tirent sur la foule. A Nanterre, Richard Durn, est devenu tragiquement célèbre pour les mêmes faits.... Une prise d'otage dans une crèche a Besançon, quelqu'un qui tire sur la foule a Lyon, l'actualité est truffée de toutes ces atrocités. Mais j'ai tout de même l'impression que c'est moins souvent, moins banal.

En tout cas je peux encore écrire ca sur un blog, sans me faire arrêter... Quelques blogueurs Tunisiens, Chinois, Iraniens... etc en seraient heureux.



Je vous embrasse et vous remercie de vos tres gentils commentaires... Ca m'a fait tres plaisir.

Bises de loin car j'ai choppe la grippe (la vraie) ... Nath

13 commentaires:

Homéo a dit…

ah toi aussi la grippe ...........
Lyon 5h du mat dimanche matin deux cons qui se branchent dans la queue d'une boulangerie en rentrant de boite, y'a eu un mort !!!

Claudine a dit…

J'avoue que moi aussi j'ai du mal à comprendre que les américains s'émeuvent pour des shootings... Mais sans en venir à remettre en cause la liberté de posséder une arme ! J'avoue qu'il y a certaines maisons où je ne veux pas que mon fils aille car je sais que les parents ont offert (avec fierté) un fusil à leur fils pour ses 12 ans... J'étais horrifiée.
En même temps tous les américains ne sont pas comme ça. Certains sont contre aussi ! Mais ils font moins de bruit...

sweety a dit…

Grand paradoxe de ce pays ou apres le shooting,ils 'pondent'un communique recommendant comment se proteger d'un eventuel shooter plutot que se poser la vrai question du port d'arme...Et pourtant j'aime ce pays ou j'ai vecu et ca me rends triste tout ce climat haineux!

Léop' a dit…

Merci Nath pour l'article, super !

The Global Family a dit…

Oui Nath, je suis avec toi de tout coeur. Aujourd,hui, ils parlaient de faire une loi pour mieux protéger des parlmentaires des armes a feu. Pourquoi ne pas en protéger tout le monde. Est-ce que les autres sont des citoyens de deuxième classe? Je suis ecoeurée de voir l'hypocrisie des gens apres un tel evenement. Je me demande si Gabrielle Giffords qui elle soutenait le port d'armes changera d'avis après avoir récupéré si jamais elle récupère. Courage. et si tout va mal, vient en Californie, ici, ils nèont pasl e drit de porter des armes ... du moins chargées. Bises

sandrine a dit…

Eh oui, l'excuse classique quand il y a des fusillades comme celle-là c'est "guns have never killed people, people kill people". Ou bien, on entend que s'il n'y avait pas les armes en vente libre, il y aurait encore plus de morts a cause des gens qui ne peuvent pas se défendre....c'est comme pour l'avortement, chacun campe sur ses positions et aucun progrès n'est fait....

Yibus a dit…

mouais, tu sais ce que j'en pense... Enfin peut-être pas. M'enfin, ça va aller de mal en pis, cette histoire-là. Tout ça pour dire que, rien, non, y'a juste plus rien à dire.
On sait que le droit aux armes ne sera jamais changé.
Alors, on aura pour l'éternité "cry and pray" (pleure et prie), de la compassion et that's all, folks.
Encore une fois, les Américains (la grande majorité) a un logiciel complètement différent des Français (pour prendre un exemple).
Allez, on passe au sujet et à la fusillade suivante.

charlotte aux fraises a dit…

oui je suis assez perplexe sur cet Etat
ici le port d'arme est " theoriquement " interdit ...

remets toi bien, repos, grog et margharita !!
bises dessous la neige

Patricia a dit…

C'est vraiment un pays plein de contradictions ...Je ne comprends pas ce besoin d'avoir une arme , moi je me sentirai plus en danger avec une arme à la maison, j'aurai trop peur pour les enfants !!!
D'un côté les armes sont autorisées et de l'autre, les Kinder surprise sont interdits (http://fr.news.yahoo.com/63/20110112/tod-les-douaniers-amricains-traquent-les-366b5ef.html) ...

lapuce a dit…

Lors de ma première candidature pour un échange de postes, le flou régnait quant à la localisation géographique de mon éventuel atterrissage, et je me disais "pas le Texas .. pas le Sud .. pas le Texas" à cause de ces trucs-là ... Cela dit, je n'ai pas vérifié quelle est la loi sur New York, hein ..

DELPHILADELPHIE a dit…

Et c est tellement vrai ce que tu dis ! Moi j ai une peur folle aussi ! Je suis sortie d un magasin pendant nos vacances dans l Ouest car 2 mec non flics y etaient rentres avec des armes cela m a fichu une peur bleue ! bisous Nath tj pas de BB je vais au Bout du bout mais bon ca ne va pas depasser une semaine car la dater de cesarienne est prevue :)

Nathalie a dit…

Un article bien écrit qui ne fait que confirmer ce que je suspectais déjà... ce monde est fou, il a perdu les pédales et n'a plus de respect pour la vie.

Jack et Nath. a dit…

oui, oui... tu sais qu'on se rejoint sur ce sujet..