30 oct. 2010

Anti billet du vendredi.

D'habitude un billet du vendredi, c'est gentil, rigolo, léger... C'est le début du week-end, on va pas se prendre la tête... Zou, on range tout, on met toute la semaine dans le tiroir du bureau, et puis on verra Lundi. En plus c'est Halloween, la fête des enfants, les maisons décorées, la trêve des confiseurs US...

Sauf que la non. Ça ne passe pas. Mais alors pas du tout. Plus du tout.
Parce que ca ne m'est encore jamais vraiment arrive dans le blog, mais la... la...

Je suis dans une énorme colère. Une vraie, une grosse, une qui fait que je ne suis plus, mais alors plus du tout, mesurée. Alors ne me dites pas que mon article est trop émotif, que tout n'est pas comme ca, blablabla... parce que des fois dans la vie... on a besoin d'exploser !

Donc c'est ce soir, la, maintenant, la veille du samedi, parce que ca ne peut pas attendre Lundi... parce que sinon ca va m'étouffer.

QUELLE BANDE DE PETITS CONS !

J'en ai ma claque que mes gosses soient ostracises a l'ecole. Qu'on les traite de "pedale" (je reprends le terme homophobe) parce qu'ils disent bonjour, merci, s'il te plait... Parce qu'ils ne sont jamais convoques par la maitresse, ou la counselor, ou la principale. Et parce qu'ils font leurs devoirs !

J'ai marre qu'ils ne soient jamais invites dans les anniversaires, jamais convies aux fêtes. Que les sleep-over soient pour les autres, mais pas eux. Ils sont trop "fancy"soit distingues...

Je suis en colère lorsque mes enfants sont insultes parce qu'ils parlent aux Mexicains, ou aux Philippins, ou autre "couleur" que les blancs... et qu'ils s'indignent lorsque leurs camarades disent que l'espagnol est la langue des cochons.

Je suis dégoutée que les latinos, asiatiques, black, ne les invite pas non plus parce qu'ils sont blancs alors bon ca ne se fait pas on reste dans sa catégorie... sa communauté.

Ras le bol de les voir rentrer les yeux bouffis, l'air triste, parce qu'a la cantine ils se font huer. Et bien oui, ils refusent de manger la salade avec les mains.

Et que les adultes de l'école disent... on y peux rien.

Et du coup je me sens coupable. Coupable d'avoir refuse de me mettre dans une communaute, la mienne, celle des blancs, parce que je peux dire ce que je veux, je suis blanche, on est tous blancs et on ne sera jamais admis a etre ailleurs. Donc si on ne les frequente pas, exclusivement... et bien on est nulle part, on existe pas.

Et j'en ai ras le cul de devoir leur dire : tout ce qui ne vous tue pas vous rends plus fort... parce que je n'ai AUCUNE autre réponse.

Bon y a un progres on ne les tape plus... yeahhhh !

Putain d'époque !

21 commentaires:

sweety a dit…

Je suis sans voix!!!!!comment est ce possible que deux petits garcons souffrent de la sorte a l'ecole sans que l'equipe enseignante et de direction ne reagisse...je croyais que la tolerance etait zero pour le "bullying".Je crois que je sortirais mes griffes et que je leur volerais dans les plumes...et puis cette question de communaute est tres presente c'est vrai car deja quand nous etions en Californie,mes filles me disaient que les eleves faisaient bande a part pour manger au lunch,pour les after school activities mais ceci dit elles ont toujours eu des copines black ou asiatiques!!! Est a dire que la Californie est plus ouverte d'esprit et tolerante que l'Arizona....Excuses ce flot de pensees si decousues mais la je trouve comme toi que c'est alle trop loin,qu'il faut que ca s'arrete...c'est hallucinant! N'y a t'il pas moyen de leur faire changer d'ecole? Je comprends que tu sois tres,tres en colere et ce sera peut etre saluteur pour changer le quotidien de tes deux petits bonhommes. Bon courage en tout cas et bisous a eux.

coucou canada a dit…

Vraiment dur dur comme situation .
Je n'ai pas de réponse mais c'est vrai que ca me semble bien jeune pour supporter tout cela. Ça me mettrai la rage furieuse aussi. Grrr.
Au moins ils ont une maman formidable. Ça compte ca hein !
Pleins de bisous pour eux.
Elisacanada

lapuce a dit…

Ecoute ... j'en ai la poitrine toute serrée de te lire, et non, je n'ai aucun conseil, et oui je trouve que tes choix sont formidables, et oui je me sentirais aussi désespérée devant mes gamins aux yeux rougis ...
Juste bisous ...

véronique a dit…

je suis quasi sans voix, et moi qui croyait que ça allait mal en france ! c'est assez terrifiant, un communautarisme qui ne laisse rien présager de bon. il n'y a qu'à voir l'angleterre ! il doit bien y avoir d'autres écoles non ? bon courage, évitez les rassemblements des tea parties et autres folies américaines qui font quand meme un peu peur vu d'ici. que sont devenus les etats unis que l'on aimait ?

Elo a dit…

ca me fend le coeur de lire ca :(
je comprends ta colere, et ton desarmement devant cette reflexion "on n'y peut rien"...
Je ne sais pas quoi te dire, c'est quand meme incroyable qu'a cette epoque, quand tu ne t'allies pas aux mauvais tu te fasse taper dessus.. c'est le monde a l'envers.
c'est une forme de racisme. c'est deplorable!

courage ma Nath, tu peux etre fiere de tes garcons.

Aisling a dit…

Aaaaaah. Quelle situation, les pauvres...
Je viens justement de finir de lire "a mighty long way", un récit autobiographique qui raconte l'histoire d'une des neuf premiers élèves noirs qui ont été dans un lycée précédemment réservé aux blancs en Arkansas, en 1957. Une histoire hallucinante: malgré une forte présence militaire dans l'établissement ils se faisaient quand même insulter et agresser à longueur de journée. En lisant ça, je me disais, heureusement, on a fait du chemin depuis cette époque. Mais finalement peut-être pas tant que ça... C'est dramatique!
Courage à tes fils, même si ce n'est pas un soulagement immédiat, il y a une vie après l'école...

Katia and Co a dit…

Je reste aussi sans voix...je comprends ta colere ! Ma fille a eu des petits soucis l'an dernier, mais je suis de suite allee regler ca avec la maitresse..depuis (je touche du bois !) tout va bien mieux..et je lui repete souvent de me dire si quoi que ce soit de pas bien se passe car je ne veux pas qu'elle soit ennuyee par ce genre de choses ! Bon courage !

Françoise a dit…

Je suis effarée à te lire.
Tu enseignes à tes garçons la tolérance et le respect et c'est toi qui es dans le vrai Que cela doit être difficile de se heurter à un tel obscurantisme
Courage
Bises
Françoise

Imperatrice a dit…

Je suis absolument stupefaite de cette situation?!?!

Serait-ce l'Arizona qui possede un bullying aussi terrible?

Quelles solutions?

Bisous a vous 4 et bon Halloween quand meme!

ms a dit…

Comme les autres, j'en reste sans voix. Que l'école ne réagisse pas me scie ... Bon courage à tes loulous et à toi parce que les voir malheureux, c'est le pire.
Bises

sandrine a dit…

Eh bien on parle de bullying, ça, c'en est.Pourquoi ne pas le présenter sous cet angle aux autorités de l'école....la seule chose qu'ils craignent c'est une mediatisation si tout ca tourne mal...alors dis leur que tu en parles dans ton blog,sur ta page FB (meme si tu n'en as pas), au journal local......ca peut marcher pour les faire reagir. Je ne sais pas quoi dire sinon, c'est pas evident. Quand j'etais au Maryland ma fille avait des amis de toutes les couleurs, et jamais de problemes. Mais c'est peut etre du au fait qu'elle est metis (1/4 chinoise et la peau caramel) donc elle peut mieux etre acceptee par plusieurs communautes?

Yibus a dit…

Hello, juste pour dire que je suis passé, j'ai lu... On a réfléchi deux minutes avec madame... Bon, bah pas de solution si ce n'est tenir et durer.
Ou rentrer (mais bon, pas possible, je sais).

the charlotte aux fraises a dit…

alors la, je suis soufflee,
je ne comprend pas cette situation, cette mentalite
ici c'est absolument different , les garcons sont parfaitement integres

c'est dingue

et les changer d'ecole ?

bon courage ma nath

Anonyme a dit…

Comme les commentaires précèdants, je suis abasourdie, je pensais que depuis le temps que la mixité culturelle est présente aux USA, il y avait une grande tolérance.Eh que nenni, je ne sais plus quoi dire. Courage pour vos enfants, et de toute façon, vous avez raison de les éduquer comme vous le faîtes.

DB a dit…

alors la je suis scotchee qu il y est autant de difference que dans le nj si je puis dire ! ici mes enfants parlent aussi bien blancs marrons jaunes rouges etc..... et il n y a jamais eu de soucis ! Ils sont incites systematiquemet aux annifs etc........ oui c est quand meme dur peut etre est ce l age de certains petits americains qui veut ca mais une bonne paire de claques ouais ! ne desespere pas ce n est surement qu une mauvaise passade ! mais rensigne toi quand meme ! moi je ferais comme toi je geulerais ouais !

nathinphoenix a dit…

Merci a tous et toutes pour vos messages !

Je suis toujours aussi en colere mais en fait je m'apercois qu'ils ne sont pas seuls en cause et que d'autres enfants sont victimes de ce type d'actes.

Les "Bullies" sont en nette progression a l'ecole et s'en prennent aux plus faibles. nous avons rendez-vous avec la maitresse et je suis en traine de monter un "club de mamans et papas anti-bullies" moi je vous le dit ca va chier dans les ventilos.
Je vous en reparle mercredi, apres le rdv avec ms Zidane (pas son vrai nom) qui a le look de Jeanne Mas ! Bisous et encore merci...

nine a dit…

go nath, go !! boudiou, les nases...
et bises de dessous le peuplier deplume

Anne Haut-Nîmes a dit…

Je vais sûrement clavir une énorme billevesée, mais pour vos enfants, il y a peut-être un moyen de les aider à leurs faire comprendre ce qu'ils sont. Ils sont éduqués, ont du savoir-vivre, une certaine élégance, de parfaits gentlemen, en somme, avec tout le monde. Bref, ce sont des "pieds-tendre", version Frenchswiss, et il n'y a pas de honte à cela, même s'il faut un petit temps d'adaptation. C'est du moins la morale du Lucky Luke que j'ai relu ces derniers jours et normalement les Lucky Luke parlent aux minots. Ce qui ne tue pas rend plus fort, en image en quelque sorte.

The Global Family a dit…

JE te comprends tres bien, ta colere, ton indignation. C'est du bullying et de la sorte la plus basse, la plus lache. Ici, a San Diego, c'est plus tolerant, il me semble. Mes enfants ont des amis japonais, indiens, mexicains, blancs et noirs, mais le bullying, ion connait ca trop vien aussi. Mon plus petit en a ete victime l'an passe et je suis la mere lionne maintenant, sur mes gardes au moindre signe. J'ai fait pression a ce qu'on commence un programme anti-bullying a l'ecole tout de suite. Et le grand me raconte ce qui se passe a la Midle school. Ce sont les plus fins et les plus smarts qui se font les plus harceler. Quel drole de chemin elle prend, cette societe! Courage.

Lilychocolat a dit…

Incroyable! Tu as bien raison de faire du bruit, peut-être que ça en incitera d'autres, tout aussi victimes mais qui n'osent rien dire, à se joindre à toi! En tous cas, bon courage à toi... Croisons les doigts pour la réunion avec Jeanne Mas!

ariana lamento a dit…

je viens de lire ton article, j'avoue que je suis très étonnée, je n'ai jamais vécu ce genre de situation en 15 ans.