23 nov. 2011

Cuisine et dépendance...

L'autre jour, alors que je conduisais un atelier d'écriture, une des participantes écrit cette phrase : les femmes américaines ont leur indépendance... Malicieusement, je lui demandais : Pas les françaises ?.. Avec naturel elle me répondit : non, elles doivent cuisiner.

Oui aux states, la légende que les habitants ne cuisinent pas n'est absolument pas usurpée ! Faire une recette avec plus de 4 ingrédients est de la haute cuisine, et lorsque l'on doit faire un roux, une sauce, ou un simple caramel, cela devient de l'art.
Pourtant cuisiner est à la mode, foodnetwork et autres chaines, connaissent de grands succès d'audience. Et Martha Stewart fait dépenser des sommes colossales en casseroles et autres marmites. Le Creuset est aussi une marque phare, chère au cœur de tous les afficionados de la fonte. Las est de constater que ces merveilles restent a prendre la poussière dans les "lazy susan" de la cuisine...

C'est donc un stress énorme que Thanksgiving... Il faut à la mère de famille (je ne pense qu'un seul mâle américain fasse le repas pour cette fête ) réaliser un repas à minimum 8 plats traditionnels ! Un mois avant la question que l'on me pose c'est : et t'es pas trop stressée pour Thanksgiving ? Euh non...
Selon une statistique il faut 18 heures pour réaliser le repas (et on ne compte pas le temps des courses) qui est consommé en 12 minutes, prière comprise... Pourquoi 12 minutes ? Parce que c'est le temps de la mi-temps du match de foot traditionnel du jeudi de thanksgiving... Ouaip parce que la tradition du long repas à table a vécu et rare sont les familles, ou la mère ne se retrouve pas seule a table, alors que la famille est autour de la télé une assiette à la main...

Mais passons à ce que l'on mange de bon : la dinde certes, mais aussi une merveille que j'ai revisité, la tarte aux noix de pecan. Je fais le fond de tarte en chocolat et je glace de caramel au beurre salé... Hummmm délicieux à 90 000 calories la bouchée ! Vous êtes prévenus !

Pour le fond : 200 grs de sucre, 200 grs de beurre, 200grs de chocolat, 5 oeufs. Séparez les jaunes des blancs, battez les jaunes avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Faites fondre le beurre avec le chocolat et incorporez aux oeufs. Battez les blancs en neige très ferme, et incorporez délicatement à la preparation chocolatée, en soulevant la pâte afin de ne pas casser les blancs.
Versez dans un moule bien beurré et très bien fariné et laissez cuire selon votre four entre 40 et 50 minutes thermostat 5. (385 degres F).
Pendant ce temps, réalisez le caramel. Mettre dans une casserole 1 cup de sucre (1/4 de litre), 1 cuillère à soupe d'eau et laissez le caramel se faire. Une fois liquide et transparent, mettez en petit morceau 70 grs de beurre salé (attention ça chauffe et ça fait de la mousse...).
Etaler les noix de pécan sur le gâteau sorti du four et nappez de caramel... laissez refroidir complètement.

Faites vous un masque, maquillez vous, et parfumez vous... Apportez à vos hôtes le dessert en disant : Oh Ce n'est rien vraiment c'est une petite recette toute simple, je n'avais que peu de temps !
Si vous êtes un homme, parce que les hommes aussi peuvent cuisiner et lire mon blog, attendez vous à recevoir d'entrée de jeu une demande en mariage !!!!



  Bises et regalez vous bien ! Nath

8 commentaires:

ALAIN a dit…

8 plats en 12 minutes ! pas mal !

Yibus a dit…

Eh eh (c'est déjà fait, la demande en mariage et même le mariage)... Remarque, pour ton jeune ado cuisinier, c'est peut-être le commencer à accueillir le bal des prétendantes et de trier le bon grain de l'ivraie pour déterminer qui sera ton heureuse bru américaine ??
Bon, trêve de plaisanterie, il m'énerve, ton nouveau blog parce qu'il n'est pas que cuisine, il est aussi sociologique... (Et ça, c'est super).
Alors comme ça, on se la joue "cuisine et dépendance" (ça, c'est fait) côté femmes américaines. Mouais, c'est vrai, la pizza surgelée libère la femme, c'est si vrai que c'est toujours elle qui l'achète et la balance sur l'assiette de monsieur qui regarde son football.
Bon, je te laisse, je vous embrasse, faut que je trouve une idée de menu pour ce soir.

Laure-anne a dit…

bravo!

Elsa a dit…

Intéressante la remarque de ton Américaine. Cette habitude de ne paqs cuisiner ne me donne pas envie de vivre aux USA.
J'ai aussi l'impression (réelle?) que ma génération ne cuisine pas beaucoup.

Jack et Nath. a dit…

ben, tu es déjà au courant que côté cuisine,j'ai atteint mon niveau d’incompétence dès le plat de pâtes.

en revanche, je suis abasourdi par ce qu'on trouve en Amérique du nord..
je pense avoir trouvé le fin du fin un jour avec du ''simili- poulet'' .

Calamity C. a dit…

Je te tiens a preciser qu'il y a des exceptions.
Il y a des francaises qui ne cuisinent pas...
Et des americains (non je n'ai pas oublie le E, je parle bien du male americain) qui cuisinent :0)
et meme qui font ca super bien !!!

Mais je ne citerai pas de nom ;)

Anonyme a dit…

D e toute façon tout ce qui est bon fait 90 000 calories.

Sécotine a dit…

Mince, moi qui croyait que c'était comme dans les films, tout le monde autour de la table et de la dinde ... Tu m'ôtes toutes mes illusions :-)
Soit dit en passant, j'ai toujours très bien mangé aux US, que ce soit chez l'habitant, au resto, ou en faisant les courses.
Dis donc, y a pas les soldes monstres (je veux dire, encore plus que d'habitude) qui commencent aussi ces jours ci ?