18 juin 2011

Petit guide de survie a l'usage du Fetard en expatriation...

Parce que je suis moi-meme une fetarde... ahhhhhhhhh faire la fete, la vraie...

Celle ou on danse jusqu'a l'aube,
Celle ou on finit la nuit et les bouteilles de champagne, et lorsqu'il n'y a plus rien a boire ce n'est pas grave, on n'a pas besoin de ca, parce qu'on est ensemble !
Celle ou on ecoute les malheurs des uns et des autres, parce qu'ils en rient, et parce qu'ils ne se prennent pas au serieux,
Celle ou on refait le monde jusqu'a point d'heure et dont on ressort avec bonheur en etant un peu meilleur,
Celle enfin ou on partage un moment privilegie, dont on se souviens dans les moments difficiles, et dont le souvenir ou l'approche rend heureux...

Oui j'aime faire cette fete la !
Il faut dire que j'ai toujours aime cela, et ce n'est qu'a cause de l'age que je n'ecume plus les dancefloors du jeudi au dimanche, dormant 8 heures en 4 jours, en menant des etudes et en travaillant a mi-temps...   (desormais si j'ai le malheur de faire une nuit blanche je mets une semaine a m'en remettre... que misere !)

Et lorsque l'ete arrive (avant, la periode benie des aperos et des barbeuq dans le jardin...) dans mon desert d'Arizona, je suis en peine parce que, decidement l'interculturalite va bien jusque la !

Aux States faire la fete, c'est d'abord faire une invitation... et c'est complique de trouver une date. Parce que pas le samedi soir, ca fait trop tard pour les enfants et qu'on va se coucher, quelle horreur a 21h30, et pas le dimanche parce que y a l'eglise. En semaine, on sort tot et pas tard, genre on se fait un resto d'une 1/2 heure...
Mais ne s'invitent-ils pas ? Bien vu public averti, OUI, mais dans un creneau horaire bien precis. De 16h a 20h30... On arrive a l'heure (ou 5 minutes de retard seulement), et on repart a l'heure aussi... Je me souviens du premier BBQ auquel j'ai ete invitee, a 16h30, ou nous sommes arrives a 17h15 (nous avions prevenu) et il n'y avait plus rien a manger, ni a boire, et ou les invites ont commence a partir a 19h00... Je me suis dit : "hummm ca va pas trop le faire"...
Et puis faire la fete aux states c'est boire, je vous en ai deja parle. On boit beaucoup (sincerement on passe pour des abstinents !), et vite, pour etre bourres le plus rapidement possible... Bon en meme temps a 20h on est au dodo, donc on a pas le temps de prendre son temps justement.

Et puis ca me gonfle le fait d'etre avec les filles et les garcons sont ailleurs en train de discuter d'autre chose... Moi j'aime bien parler avec des hommes. Ca a un point de vue aussi... Ca raconte des choses interessantes, ca fait rire... Non ! On m'a bien dit : Men talk about men things... We talk about women things...

Donc a eux la politique, la societe, les nouvelles...
A moi les enfants, la cuisine et les ragots... Berk !

Mais non je ne me plains pas, j'ai decidee d'etre po.si.ti.ve (oui je sais c'est un peu contre-nature) !

Alors, j'ai trouve la solution, si toi aussi tu veux faire la fete a la Francaise (genre ca ), mais que, comme moi, t'es trop fauche pour rentrer en France tous les weekend,voici quelques astuces, pour rendre ton expatriation vivable...

1 / Fais un blog et raconte tes malheurs ! C'est le meilleur moyen de rencontrer des frustres de la fete comme toi et s'ils n'habitent pas trop loin de faire des big fiestas bien sympas...
Plusieurs prenoms : Marie, Claire, Berta, LaPuce... etc... A noter que ceux -ci te font rencontrer d'autres personnes qui decouvrent émerveillées qu'il existe d'autre gens qui pensent comme eux, et on forme un groupe sympa... Comment on est content !!!!!

2 / Force tes voisins americains a faire la fete avec toi ! Ils ne sont pas d'accord ? meuh si... En fait ils le sont lorsqu'ils comprennent que meme s'ils s'en vont a 21h30, ils ne dormiront pas, puisque toi tu fais la fete jusqu'a 3 h du matin. Et vu que ce sont tes voisins et que tu sais "entertain", ils ne te denoncent pas, et puis ca ne se fait pas de te dire un truc pas sympa a l'heure ou bon sort la poubelle... Jouer avec leurs codes culturels devient ta 2sde nature !

3 / Rencontre des gens qui sont culturellement proches de toi... L'effet benefique de la mondialisation, n'en deplaise a Arnaud Montebourg, est que tu peux, meme en Arizona, rencontrer des gens qui ont plus ou moins le meme sens de la fete que toi. Pour nous se sont les Mexicains, les Bresiliens, les Colombiens. Non seulement eux aussi font des dejeuners l'ete le dimanche a 14 heures, debutent leurs soirees a 20h et ne finissent que rarement a moins de 3 heures du mat... En plus tu fais des concours rigolos, le piment le plus fort du monde, ou ils t'apprenent a composer des cocktails exotiques !

4 / Ne pas etre feneant sur les invitations ! Parce que soyons clairs si tu n'invites pas on ne t'invite pas (a part les gens situes dans la partie1 ils sont bien eduques et te rendent la pareille)...
Mais apres des debuts avec des weekend creux, et des torrents de larmes verses devant les fiestas de tes potes francais retransmises en direct par skype, ou en differe sur facebook... TU N'AS PAS LE CHOIX !

5 / Mais ca vaut aussi pour le reste de ta vie... Choisi un compagnon ou une compagne avec lequel tu fais la fete ! Oui parce que malgre tout ca tu n'as toujours pas de gens fetards (bon en meme temps c'est vrai que la, y a des fois c'est plus dur !), et bien tu as ton alterego avec toi ! Et tu fais la fete avec lui, ou elle !

Ne me remercie pas public, le plaisir fut pour moi !
Passe un bon weekend, je vais pour ma part faire la teuf avec les Navajos du Canyon de Chelly...

Hasta luego y salud ! Nathihaaaaaaaaaaaaaaaaaaa.

6 commentaires:

Calamity Me a dit…

Yaaaaaay on parle de moi !!!!!!
(euh nan c tout ce que j'avais a dire la tout de suite)

coucou canada a dit…

Ha ca j'aime !!!
Mort de rire. On organise une fête aujourd'hui et on a dit 17h dans les invitations. On s'adapte dans les horaires c'est vrai . par contre je te garanti que ça finira pas a 20h 30 houlala .
Bonen fietaaaaaaaa !!!!
elisacanada

Carole a dit…

Vivement que l'on puisse se voir pour la faire "cette fête d'enfer française..."
Bisous mes loulous

tagada a dit…

farpaitement d'accord !!!!!hips !!!

Claudine a dit…

Je me sens mieux là... Donc nous ne sommes pas tout seul ! on n'a jamais autant fait la fête que depuis que nous sommes ici ! Et j'approuve toutes tes remarques sur le sens de la fête Fce vs US. Pas les mêmes codes, pas les mêmes délires. Faut pas forcer les choses. A eux les BBQ, à nous les soirées !

canette a dit…

Dommage qu'on habite loin! moi aussi j'aime faire la fête, danser, boire... :)