23 juil. 2008

Au turbin !

Bon ben ca y est je vais devoir m'y remettre... en plein mois de Juillet, alors que je baigne dans une bienheureuse torpeur, et que je passe des soirees endiablees, je viens d'avoir mon premier entretien avec ma conseillere professionnelle.

Oui parce que je n'ai pas encore mon permis de travail, que la boite chargee de m'aider a trouver du travail, me harcele au telephone ! Pfufff, ils sont trop efficaces ces amerlocs quand meme. Bon en meme temps, j'en suis heureuse car elle me fait plein de compliments, je parle bien anglais, j'ai un tres bon cv, je suis jeune, belle, pleine d'avenir et je fais bien la tarte au citron... non je deconne, mais c'est vrai qu'elle a l'air plutot optimiste !

Donc elle me pose LA question qui tue :

what is your goal ? Quel est votre but?
euhhhhhhhhhhh, je ne sais pas pourquoi ?

What kind of job do you want to do ? Quel type de travail voulez-vous faire ?
Alors la c'est la question a 10 000 $ - J'en sais rien ! ou plutot si je veux faire plein de trucs mais je n'arrive pas a me fixer... je sais je suis chiante mais ca fait partie de mon charme alors !

Donc Lynn, c'est son nom, c'est joli, tres anglo-saxon, me dit :

A la lecture de votre cv, vous pouvez avoir un poste dans la communication et dans le marketing...

Ah oui mais non, parce que si je ne suis pas tres precise sur ce que je veux faire, je suis tres, mais alors ultra fixee sur ce que je NE veux PAS faire...
Je me suis mise la rate au court-bouillon pour sortir de ce milieu que je detestais, c'est pas pour y revenir ! je le lui dit plus diplomatiquement...

Oui mais cela paye bien !
I don't care - lui reponds-je - litteralement cela m'est egal...

Silence au telephone... mais c'est important l'argent !
Oui mais le salaire n'est pas ma principale priorite... insiste-je.

Ah ! Lynn est desarconee. Mais donc vous voulez continuer dans l'aide aux personnes ?

Oui, oui... Dans des centres pour aider les femmes, comme des plannings familiaux, ou dans l'univers carceral, ou des personnes qui veulent evoluer... voila !

Ah mais les salaires sont plus faibles.

Comme en France mais ce n'est pas grave, je n'aime pas l'argent tant que cela...

Lynn raccroche et je pense qu'elle doit se demander ce qu'elle a fait au bon dieu pour tomber sur une frenchie aussi bizarre !

11 commentaires:

La reine du chateau: a dit…

T'as bien raison de vouloir faire ce qui te tient a coeur... Do what you like, like what you do!... meme que si!
c'est bien pour ca que je pars sur un chantier en Egypte pour des queues de cerises! ;-)
des bisous

nathinphoenix a dit…

La richesse n'est pas que sur le compte en banque... et puis la vie est trop courte pour s'emmerder, qui plus est au boulot ! bises ma belle

Ariana Lamento a dit…

tu as du vraiment la désarçonner, cette Lynn.
@ la reine: y'a des cerises aux US, pas la peine d'aller en Egypte. Enfin moi, c'que j'en dis...

La reine du chateau: a dit…

Ariana: hihihi t'es folle toi! ;-)

Elo a dit…

t'as bien raison, la vie est trop courte!
tu nous tiendras au jus pour la suite.
biz

Karine a dit…

Dès que j'ai mon diplôme en septembre je cherche aussi dans le social.
Je sais pas... j'ai besoin de me sentir utile. Et faire du pognon, ce n'est pas suffisant pour éprouver ce sentiment.

J'espère que tu vas trouver un job qui participera à ton bonheur. Good luck! ;-)

Mary a dit…

Good luck pour tes demarches Nath et je me marre tjrs (encore plus) en pensant a la tete de ta conseillere au moment ou tu lui as annonce la couleur!
Eh Eh savoureux!
Bises

nathinphoenix a dit…

Vous savez les filles j'ai l'habitude de ce type de choses...
la tete de mon boss, lorsque je travaillais dans le marketing, quand je lui ai dit que je demissionais, pour aller travailler dans le social... Enfin chacun sa route, mais oui je crois que je fais tache...
Bon courage Karine, mais ne te fais pas trop d'illusion non plus...

Bises

Karine a dit…

Je ne me fais pas trop d'illusions, j'ai suivi une formation cette année avec des personnes déjà dans le milieu qui m'intéresse... et c'est pas piqué des hannetons! ;-)
Les syndicalistes belges ont l'air charmants! Ça va être la fête de négocier avec eux, et les situations ubuesques ne sont pas rares.
Je me vois bien avoir ce genre de conversation: "pour vous il est essentiel pour la santé des travailleurs qu'ils fassent au minimum un barbecue au mois de juillet et qu'on fasse installer des transats? Vous vous foutez de moi?!"! :D ;-)

nathinphoenix a dit…

Oui, ou cette conseillere regionale UMP - bon c'est juste pour situer hein ! - qui dit que faut pas exagerer on vit tres tres bien avec le RMI et qu'on peut quand meme faire 25 kms en montagne pour faire une formation en maconnerie ! ben oui la beneficiaire a 52 ans et a ete secretaire medicale !!!!!!
Faut du courage, mais moi je prefere aux reunions avec les agences de pub qui finissent avec la dope... a se poser des problemes existanciels, genre "et toi ton hero tu la trouves ou ?" monde de mepris des humains...
Ah ben ca va donner sur ton blog, le recit de tes aventures. bises

Jack et Nath. a dit…

il a fallu que j,arrive ici pour entendre dire que la culture devait nécessairement '' faire de l'argent''.
( et par culture, je ne parle pas de patates, hein?)