23 mars 2011

Gourmandise.

Ah la la comme si vous ne le saviez pas encore que je suis gourmande. Et que mes papilles sont mises a rude épreuve dans ce pays... Après 3 ans j'en ai un peu ma claque des cartes des resto Arizoniens...

Alors la Louisiane a été un repos gustatif...oui public esbaudi, on y mange très bien (mais pour beaucoup plus cher !), et le palais rock !
Nous adorons en voyage gouter la cuisine locale, et nous ne voulions pas faillir a la tradition en faisant honneur a la cuisine créole.

Nous avons teste des petits restos très sympa, comme celui-ci :



Ca ne paye pas de mine, mais il propose de la home made andouille. Pas la "guemenee",mais une sorte de saucisse de toulouse, relevee et tres... authentique dans la presentation. Le tout est servi en salade,en burger, mais aussi en Po'boy,sorte de sandwich au pain blanc,long et qui fait un repas adulte complet, tant il y a d'ingrediens dedans. On nous a dit que le nom venaient de "pauvre boy" parce qu'il est peu cher et mange par les travailleurs pauvres.

Il y a aussi le legendaire Jambalaya. Un ragout de tout, mélangé a du riz avec des epices qui sont gardees jalousement par les cuisiniers de generations en generations. C'est fort, plein de saveurs, et ca me rapelle un peu la paella, sans doute l'heritage Espagnol de cette belle province.
Le bayou du precedent article, nous regale de cat fish, le poisson chat, pane et frit. Le "fish and chips" Louisianais.

Et les crawfish, les ecrevisses servies juste bouillies, et que l'on decortique allegrement, ave les doigts, en buvant une biere au bord de la mer tant le delta mele les deux eaux, la douce du Mississipi et la salee du golfe du Mexique.






Nous avons bien-sur arrose le tout de Mint julep. Ce cocktail a base de bourbon et de sirop de menthe,dans lequel on rajoutait de la quinine pour lutter contre la fievre jaune, et qui fait partie integrante de l'histoire de la Louisiane.

Et puis saviez-vous que c'est aussi en Louisiane,a la frontiere du Mississipi qu'est fabrique le :





Tabasco?

Sur une petite presqu'ile a l'est de la Nouvelle-Orleans. Nous avons visite l'usine (pas grand chose a voir) et je n'ai retenu qu'une chose c'est que la saveur particuliere du tabasco vient du fait que la mixture repose durant trois ans dans les barriques ayant servi a vieillir le "Jack Daniels" (comment vous allez vous la peter en disant ca la prochaine fois que vous aurez du tabasco a table !).

Mais ce qui restera notre plus beau souvenir culinaire sera le Beignet. Le vrai, la gourmandise de mon enfance, celui que l'on servait au moment de Mardi-gras. Ici on le mange chez


LE lieu qui fleure bon l'ancien temps, celui qui est plein a tout heure du jour. La ou nous allions prendre nos petits dejeuners. Il y en a deux : un au centre a cote du steam-boat le Natchez, et l'autre dans le quartier de laMatairie pile poil a cote de l'hotel... Et ca se mange comme ca ;






Avec un cafe au lait - en Anglais dans le texte - a la chicoree, en s'en mettant partout,surtout lorsque l'on eternu...

Que la Louisiane est belle et bonne !

Bises de Nathamoustache
Non non je n'ai pas peur du ridicule !

9 commentaires:

coucou canada a dit…

Miam miam pour le beignet. Je craque ! Ha vous etes bien des
french va . Un billet culinaire qui ne trompe pas !
Bisous de new york sous la pluie
elisacanada

escampette a dit…

Mon royaume pour un beignet pareil...! Voila un billet qui donne faim ... de voyage aussi.

Des bisous printaniers !

Jack et Nath. a dit…

bon, si c'était destiné à faire envie, c'est réussi, dis-je, trouvant un peu saumâtre qu'on nous fasse saliver de cette façon!(la bave d'envie coule sur le clavier.)
pas sûr de tout adopter, ce qui brûle le palais m’empêche de savourer..
pas de relent pétrolier?
je disais par ailleurs sur une image de la nouvelle-france en 1750, on l’a échappé belle, nous aurions-pu être en train de nettoyer le golfe du Mexique!

Calamity a dit…

y a pas Pappadeaux (le restaurant) en Arizona ????
Nan parce qu'au Texas, on mange les ecrevisses a l'etouffee ou autre au printemps la-bas et C BON !!!!!!!!!!

Yibus a dit…

Et ces beignets -succulents, je n'en doute pas-, tu les a trouvés dans le french quarter ?

(Parce que j'aimerais bien les goûter quand on passe par NO, cet été).

Calamity a dit…

PS : T belle avec ta moustache et surtout ton sourire !!!

Homéo a dit…

ils sont bons ces beignets isn't it ?
@Yibus quoi tu les as ratés les beignets ????

Sandrine a dit…

Ah le cafe du monde, j'y etais aussi qu'ils sont bons ces beignets...par contre la mufuletta bof bof. Je prefere les Po'boys

nathinphoenix a dit…

@ Elisa : t'es gonflee de dire ca ! Tu es la premiere a montrer ce genre de chose sur ton blog ! Bises ma belle.
@ Escampette : Bientot tu voyageras toi-aussi, meme la bougeotte.
@ J&N : vi bne il est pas tout nettoye le golfe du mexique, parce qu'on a vu des grosses plaques de petrole sur la plage... Pffff c'est malheureux.
@ Calmity : L'arizona est trop loin pour que les ecrevisses arrivent jusqu'ici. Et puis si t'as pas de la viande pleine d'hormones, l'Arizonien est frustre !
@ YiBus : Oui les beignets sont delicieux... Il y a un cafe du monde (le plus celebre) pres de l'embarcadere sur le Mississipi pas loin de la cathedrale st Charles. Mais arme toi de patience il est blinde ! Sinon Ici : http://www.cafedumonde.com/locations.html (pour cet ete n'oublie pas l'anti moustique !)
@ Calmity : Merci et Bisous ma grande et profite bien de la France !
@ Homeo : vi ! C'est rigolo je me faisais la meme reflexion !
@ Sandrine : I agree a 100% ! Pour les po'boys aussi d'ailleurs !