19 sept. 2008

Hablo espa~nol de espa~na

Bon on me demande tres regulierement des nouvelles de mes enfants et surtout comment cela se passe a l'ecole. Plutot bien, merci, et je suis encore toute retournee que Canou ait ete elu par les profs meilleur eleve de la semaine ! Il etait fier comme Artaban, et le roi n'etait pas son cousin...

Mais pour se rendre compte de ce que sont les methodes d'apprentissage dans un autre pays, il n'y a pas de meilleure facon que de pratiquer... C'est pourquoi j'ai pris un cours d'espagnol, dans le "community college" de ma ville - il y en a a peu pres un dans chaque commune du greatest Phoenix, soit une dizaine ! - ce qui ressemble a un centre de loisir sur le flyer, mais qui en fait est une petite universite. Elle compte 2500 etudiants - education continue, business development et online teaching confondu - et represente un campus de quelques 20 hectares. Avec un theatre, un auditorum, une salle de gym dernier cri et des equipements pour pratiquer a a peu pres tous les sports.
Bref rien a voir avec un centre de loisir, ni les associations communales francaises. Rien a voir non plus - et la c'est plus que dommage - avec les campus universitaires de France, et plus specialement de Paris et sa banlieue ! Les batiments sont recents, avec des espaces verts et un acces a une HUGE bibliotheque et un BOOK STORE digne de la Fnac de Geneve.

C'est donc assez impressionnee que je viens a mon premier cours de "continuing spanish"qui doit etre - c'est precise sur le depliant et la madame de l'inscription me l'a redit avec insistance - en majorite en espagnol ! Je suis un peu anxieuse de savoir si je vais avoir le niveau. Apres m'etre perdue, j'arrive a la salle 527...

Le professeur m'accueille fraichement car je n'ai pas de livre. Je ne savais pas qu'il en fallait un.
Je m'assois sur les sieges comme dans High school music hall, mais avec mon posterieur je dois faire des contorsions pour etre assise confortablement.
Les autres etudiants arrivent, saluent en anglais un prof qui les connait depuis longtemps.
Puis la presentation. Habituee aux presentations francaises, je raconte en espagnol ou j'ai appris cette langue, pourquoi je suis la et quel est mon but a la fin de la formation.

OUPS ! je devais m'exprimer en anglais, et ne dire - rapidement - que ce que l'on m'a demande ou ai-je appris l'espagnol ?

Vous venez d'assomer la classe avec votre niveau, et je ne vois pas ce que vous faites la vous parlez bien et avec un meilleur accent que le mien ! m'assene le professeur.

A ce moment la j'aurais fait n'importe quoi pour avoir une pelle et creuser le sol pour m'y enfoncer. Je me mets a rougir violemment et me promet de me taire pour toute la seance.
( arriver a me faire taire pendant 2 heures est un exploit ! )

Et le cours continu avec des etudiants qui se dechaussent pour etre plus a l'aise, un voisin de table qui refuse de partager son livre, et un prof qui parle en anglais !

Nous entamons la partie pour laquelle je suis la : la grammaire.

Les verbes en Ar : hablo, hablas, habla, hablamos, hablan... et hablais ? il est ou ? le vous de politesse que j'aime tant dans les langues latines, bref ce que j'ai appris a l'ecole ?

Je me tate, vais-je poser la question ? ou laisser tomber ? bon aller j'ai pas 15 ans et je ne vais pas me laisser impressioner...
Je pose la question, en espagnol - ah je suis rebelle ! - et recoit un regard consterne du prof et des etudiants... Rhonda la petasse derriere moi, lache un "encore la francaise", meprisant.
J'ai ma reponse : en espagnol americain, parle au mexique, on ne dit pas cela. Ce n'est qu'en espagnol d'espagne, et en langage recherche, noble quoi ! Et il finit par Contesa ! je suis cramoisie.

A l'entrecours, il vient discuter avec moi et s'excuse d'avoir ete un peu rude, il me dit que c'est la premiere fois qu'il a une etudiante europeenne, et qu'il ne sait pas comment faire. Ben moi non plus ! je ne vois pas ce que j'ai de different !

Le cours se termine et il fut a 70 % en anglais... etrange pour un cours de langue.

La semaine suivante, je me dis que je ne pose plus de question, j'ai mon livre, je sais que la tablette du siege pivote et que je peux m'assoir, bref je suis blindee !

Sauf que les autres etudiants n'apprecient pas la methode pedagogique, il y a trop d'espagnol !
Alors maintenant c'est un phrase en anglais que l'on doit traduire en espagnol... et la je suis totallement paumee. Je deviens schizophrene. je lis en anglais en traduisant dans ma tete en francais avent de retraduire en espagnol... la triangulation est tres dure mais je m'accroche.

Le prof s'excuse de ne pas parler francais, moi je m'en fous je voudrai juste plus d'espagnol !

Alors lorsque j'entends le ministre francais de l'education nationale, Xavier Darcos, dire que l'apprentissage des langues a l'ecole de la republique est trop litteraire, et que nous devons nous rapprocher des modeles anglo-saxons, je dis :
" allez, garcon, viens avec moi au cours d'espagnol et tu comprendras pourquoi les americains sont si mauvais en langues etrangeres !"

Buena noche, y abrasitos a todos y todas mis amigos y amigas...

Nathalie

Pour reviser vos langues etrangeres :

10 commentaires:

Mylène a dit…

Bravo pour ton courage! moi, pour ma part je me bat tous les jours avec mon cd d'anglais "tell me more" mais c'est pour la bonne cause ! bravo pour ton gout de musique latine ....et félicitation a mon Duncan je suis très fière de lui.bon week-end

Mireille a dit…

C'est vrai que ces "Community Collège", ouvrent plein de possibilités pour prendre des cours, a des prix réduits...oh la la, la triangulaire c'est vraiment dur pour moi Max et Coraline, depuis 2 ans, ont espagnol pour l'un et allemand pour pour l'autre et je ne te dis pas le mélange des langues que je fais le soir pendant les devoirs, "le temps qu'il te faut pour traduire de l'un à l'autre est incroyablement long" m'a dit Max un jour et ben oui, mais je n'ai pas plus 12 ans...............

Corinne a dit…

Ici nous avons un programme entierement finance par l'Etat qui s'appelle Continuing education. C'est gratuit sauf exception et propose plein de cours pour adultes ou jeunes qui veulent se former. L'ambiance est bien meilleure...
Ducun rule by the way !
Des bises

nathinphoenix a dit…

@ma mimi : courage ma belle, mais tu y arrivera et puis tu sais deja l'essentiel margarita please ! et where is my suitcase ?
@ Mireille : ca c'est bien les momes deux langues differentes cool. les miens veulent faire japonais pour l'un et chinois pour l'autre donc cela va se passer sans moi les devoirs !
@ Corinne : oui les programmes de continuing education sont assez performants. Ils se rapproche de l'education populaire europeenne. Bon pour l'ambiance en espagnol je vais me concentrer sur les vendredi soir avec mes copines latinas, c'est plus ludique !

Bises a toutes !

veronique a dit…

Bon et bien moi je me suis inscrite aux cours d'anglais américain par la ville de Paris, ma candidature a été retenue, miracle car les places sont chères mais je serais à Zanzibar le jour des inscriptions, j'y envoie une amie en espérant quelle va les convaincre...ça a eu de l'effet sur moi l'Arizona, non ?
Bravo à Duncan, Darcos veut réinstaurer les prix pour les élèves..les Etats Unis ont ils déteint sur lui ?
Léopold a commencé le chinois, je m'y mets avec lui mais j'oublie tout aussi vite..je crois que je ne suis pas douée pour les langues..
je penserai bien à vous de Zanzibar.

nathinphoenix a dit…

Nihao ma Vero... et good luck pour l'anglais... ma venue au states va relancer l'apprentissage de l'anglais en France ! Pour les recompenses dans les ecoles je ne suis pas favorable sur les meilleurs seulement, mais les profs encouragent aussi enormement les enfants en difficulte. alors cela compense.
"Oh my gloss" reste dans le vocabulaire de la maison et nous fait toujours autant rire !
Bises et bon voyage a Zanzibar...

Yibus a dit…

hola, suis passé...

nathinphoenix a dit…

buenos dias Yibus, muy feliz de ver que estabas aqui...
Gracias por tu comentario.

Ariana Lamento a dit…

bravo, Nath, mais c'est vrai, concentre toi le vendredi soir avec les copines.
Minna et moi nous sommes mises a l'hebreu... qu'il faut déjà arriver a lire.
bises a tous!

nathinphoenix a dit…

Pour l'espagnol apres 2 margaritas on nest tres tres a l'aise... et c'est quelle boisson pour l'hebreu ?

Ah beaucoup de souvenirs de lycee lorsqu'un jour je me suis faite draguee en hebreu par un jeune homme qui arrivait d'Israel et qui pensait que tous les eleves de sarcelles parlaient hebreu couramment... Bises aux deux etudiantes.