27 janv. 2010

Parole de grosse

Depuis l'emission de Cdans l'air, vendredi dernier, je fulmine toute seule...

Mon bien-aime President va s'occuper des gros ! Non pas ceux en petit sur-poids, non, les vrais gros, ceux qui derangent, parce que ca se voit ! et ca fait tache sur la photo... Ben ouais la France cette patrie de je-mange-et-je-ne-grossi-pas, le french paradoxe, la femme (c'est surtout elle qui doit maigrir!) qui est mince et elegante en toute occasion.
Sarko a maigri (c'est impressionant !), il a "fait maigrir" le gouvernement (Bachelot, Darcos, Bertrand...), donc au tour des Francais. Tous au poisson poche et aux brocolis nature sans matiere grasse !

Homeo a fait un excellent editorial sur le sujet, qui fait un parallele tres vrai sur la question de la responsabilite entre les obeses et les handicapes. Je rajouterai les malades du Sida, les bons, ceux qui ont attrape par transfusion ou contamination dans le couple, et les mauvais, les homos, les drogues et les adulterins...

La polemique d'Air France - voulant faire payer deux sieges aux obeses (meme l'appellation est moche)- lance le sujet : est-on gros par choix ?

Je vous le dit tout de suite non ! Et je sais de quoi je parle...

Du coup je vais repondre a C Barbier de l'express...
Par mon temoignage, celui de Nathinphoenix, 43 ans, et grosse depuis toujours. Par soi-disant derive alimentaire, sans aucune maladie la-dedans, donc la mauvaise grosse qui fait payer a la collectivite le prix de "son inconscience", "de son manque de volonte" et de son "manque de violence" faite a elle-meme. Bref celle par qui le scandale arrive...

Je suis nee grosse. Ca se dit pas hein, mais c'est ainsi. Toute mon enfance j'ai subi les railleries, les quolibets et les coups des autres enfants, parce que j'etais differente, grosse.
Alors lasse de me voir souffrir, d'entendre des "cette pauvre gamine!", de se faire traiter de mauvaise mere, ma grand-mere m'a mise au regime. A 8 ans... plus jamais de gateaux, plus de bonbons, des pommes, des pommes, des pommes. Les goldens, celles qui ont le moins de gout, celles un peu molles, que maintenant je ne peux plus voir une pomme en peinture et a l'idee, meme, d'un morceau de golden j'ai la nausee.
Et j'ai maigri, mais pour grossir a chaque fois que je mangeais normalement, equilibre. A cette epoque on a pas cherche la cause... Elle mange trop, c'est tout!

A l'adolescence, je n'en pouvais plus d'aller a des fetes et de ne rien manger, de ne meme pas savoir ce qu'est le gout de la pizza. Ma crise d'ado, ou on rejette le systeme, je l'ai passee assise dans le frigo en mangeant, en cachette, pour dire merde au monde. Alors j'ai grossi, beaucoup, beaucoup... Et j'ai maigri beaucoup, beaucoup... Et j'ai grossi beaucoup, beaucoup... et ainsi de suite, le fameux effet yoyo. J'avais 17 ans.

Et puis je suis tombee amoureuse pour la premiere fois. Et la je me suis prise une claque, celle dont on ne se remet jamais... Je vous laisse deviner.

Et j'ai maigri beaucoup, beaucoup. Et j'etais malheureuse, beaucoup, beaucoup... Et je fumais beaucoup, beaucoup, beaucoup...

Et puis je suis redevenue heureuse, en rencontrant Seb, alors j'ai arrete de fumer et j'ai remange. Normalement, mais de toute facon c'etait trop tard, mon corps ne reagissait plus.
J'ai grossi un peu, pas dramatiquement et j'arrivais a me stabiliser au prix de gros efforts, cette "violence envers soi-meme" pronee par Mr Barbier. Mais etre a un poids normal pour moi, soit ronde, ca ne va pas. C'est deja trop. Et les remarques de mon enfance sont revenues. Dans les boutiques, la belle-famille, la famille, les collegues. Et toujours lorsque je me rebellais, "mais c'est pour ton bien !", et a l'epoque j'encaissais, je ne disais pas toujours merde.

Sauf que la vie c'est pas lineaire, et la mienne particulierement. Devenir une pro dans le metier que j'avais choisi, accompagner les dernier instant de ma grand-mere, (qui sur son lit de mort m'a dit "t'as grossi, non ?"), changer de region, devenir mere, perdre mon grand-pere, le tout en l'espace de 3 ans. Alors j'ai lache les vannes, je ne me suis plus impose cette violence de tous les instants, et je me suis mise a grossir.
Non pas parce que je mange trop, ni mal. Je mange des fruits et des legumes, equilibre, mais avec un seuil de besoin calorique de 700 calories par jour, ca fait pas lourd. Le moindre morceau en trop et je grossis...

Un jour, je me suis reveillee, avec trois chiffres sur la balance. Et une reflexion de la pediatre de la PMI. "vos fils seront gros car vous etes grosse"... je l'aurais baffee ! Alors encore et toujours, je me suis remise au regime... Et je suis encore au regime... et je serai ma vie entiere au regime... et etre condamnee a devoir bouffer des sachets dégueulasses toute sa vie, et payer toute part de gateau d'une semaine de regime draconien a avoir faim, c'est dur.

Parce qu'il ne suffit pas de manger equilibre pour ne pas grossir. Parce que nous sommes inegaux devant la ration calorique, parce que la societe (surtout la Francaise) me juge, me donne des conseils, me rabroue, plutot que de se poser la question de pourquoi ?

Pourquoi est-on les champions du monde (devant les americains) de la consommation d'anxiolytiques (rembourses par la secu, donc la collectivite), pourquoi on fume plus qu'ailleurs, et surtout plus compulsivement ?

Mais c'est si facile de jeter l'opprobre sur ceux qu'on aime pas, qui font peur, parce qu'ils mettent en pleine lumiere les peurs les plus intimes. Celle de ne pas appartenir au groupe majoritaire.

J'ai lu sur un blog : j'aime pas les gros...
Aurait-on oser ecrire j'aime pas les arabes, les noirs, les roux, les blonds, ou les handicapes sans s'attirer les foudres des commentateurs? Non parce que la loi puni ce type de propos. Pas sur les gros puisqu'on l'est par choix, selon l'inconscient populaire.

Et bien, desolee, mais non on est pas obese par choix. C'est comme ca, c'est ma nature, c'est comme ca que je suis faite...
Et je ne suis pas malade, et mes fils ne sont pas gros, et mes amis ne grossissent pas a mon contact.
Mais les stereotypes ont la vie dure. Je vous engage a voir, si vous passez par Bamako, le musee de la femme, qui met en avant le travail d'une artiste plasticienne , montrant la femme mince, seche et acariatre et la femme grosse, douce et maternelle... comme quoi d'une culture a l'autre...

C'est mon corps, et c'est moi qui vit avec. J'emmerde personne.

Je revendique mon droit a vivre dans l'indifference du regard des autres ! Sauf qu' a l'ecole, c'est desormais mes fils qui souffrent de mon image. Les autres se moquent de leur maman, et ils n'ont pas encore l'age de savoir le gerer.
Dois-je maigrir pour leur epargner ca ? Dois-je les laisser souffrir de mon manque de volonte ?

Voila pour tous ceux qui n'aiment pas les gros, ou trouvent normal qu'on les stigmatisent ce qu'une grosse ressent tous les jours ! Et meme aux Etats-unis...

Mais je vous embrasse, tout de meme, a mon image, avec generosite... Nath

26 commentaires:

Yibus a dit…

Grosses bises.
(Pfou, merci pour ce texte).

L'Imperatrice a dit…

Mais quelle idee de vouloir voyager AF aussi? C'est pour les bourgeois! Et moi, ce sont les bourgeois qui me derange.

Mais quand meme je suis surprise des moqueries aux US, normalement le poids est plutot accepte la-bas.

"la femme mince, seche et acariatre": tu vois que tu discrimines aussi ;-)

Bisous
Sissi

Marie a dit…

Peut-etre a tu eu l'envie de vider ta corrbeille mais ce texte est plus que ca. Ce que tu dis la decrit ce que pas mal d'autres personnes vivent et je suis sure que ca doit aussi leur faire du bien de ne pas se sentir seul.

veronique a dit…

Très beau texte,surtout qu'il y a tellement peu de personnes qui osent aborder ce sujet..
Moi j' t'aime comme tu es, et je n'ai jamais eu peur de grossir à ton contact, d'ailleurs je viens bientôt prendre un peu de poids chez toi!!!
Bises

ms a dit…

Et bien, quel texte ! J'en suis toute chose ;)) 15 kg en trop ici et un régime que je ne tiens pas et des réflexions ... parce que avant j'étais très mince, vraiment très mince mais je me trouvais déjà grosse parce que ma mère me le disait (relation plus que toxique). Alors non, on ne choisit pas d'être gros, ni d'être maigre, blanc ou noir ... et les gens sont des c... du moins ceux qui s'arrêtent à ça. J'aurais pensé que là bas c'était plus ouvert. Tes enfants sont dans une école américaine ou franco/quelquechose ?

Sandrine a dit…

Lorsque mes collegues bien rondes me demandent comment je fais pour rester mince (ce qui est relatif, parce que pour les francais je suis tres legerement ronde) je leur dis : je ne fais pas de regime. Et c'est vrai, J'ai trouvé mon poids santé, celui que j'arrive a garder sans avoir de sentiment de frustration. Je leur dis : ne faites pas de régime, essayez juste de garder votre poids actuel : au mieux, vous maigrirez un peu, au pire, vous resterez comme vous êtes et c'est très bien. Comme on dit, il faut de tout pour faire un monde et moi je trouve que les rondes sont souvens plus jolies que les maigres :-)
Par contre (et je vais peut etre me faire mal voir mais bon...) ce que je ne comprends pas c'est l'obésité dite morbide, les gens qui sont tellement gros qu'ils doivent se déplacer en fauteuil roulant, se faire opérer pour pouvoir fonctionner normalement. Je suis d'accord pour dire que certains ont vraiment des problèmes d'hormones etc. Mais une grande partie d'entre eux en sont arrivés là insidieusement et malgré ce qu'on peut dire, ce sont des gens qui mangent très gras, très mal et en grosses quantités. Et ce depuis leur enfance. Ce n'est pas seulement leur faute. C'est aussi la faute de la société,de la pauvreté, de l'éducation, de la malbouffe. Mais en arriver au point ou tu ne peux plus fonctionner, ou tu meurs a 30 ans parce que ton coeur n'en peut plus, là, je dis qu'il faut faire quelque chose. Et s'il ne faut pas stigmatiser les différences dans une certaine fourchette de poids (oups jai pas fait expres pour le jeu de mots), il faut quand même en parler pour les cas extrêmes et critiquer les causes (non pas les personnes) et parler des problèmes de santé qui peuvent en découler.

Homéo a dit…

tu as raison de signaler que depuis que Sarko a maigri il a mis les ministres au régime.
Rousseau "Du contrat social": "Il y a souvent bien de la différence entre la volonté de tous et la volonté générale; celle-ci ne regarde qu'à l'intérêt commun, l'autre regarde à l'intérêt privé et n'est qu'une somme de volontés particulières : mais ôtez de ces mêmes volontés les plus et les moins qui s'autodétruisent, restent pour sommes des différences la volonté générale".

Montana a dit…

Alors là, chapeau bas, Nath !

Je vais y aller moi aussi de mon jeu de mot à la Yibus ;))) en te conseillant une comédie "légère" que sans doute as-tu déjà vu, histoire de te dire +1 sur le musée de Bamako, c'est le film "Phat Girlz" (en version US) ou "Zéro complexe" (en VF).

@L'impératrice, je me suis exprimé chez Homéo au sujet d'Air France que j'ai banni de mon PAF (Paysage Aérien Français) au profit de certaines compagnies US (sauf Delta qui s'est acoquiné avec AF), voire British ;)))

Ici parfois, FORCE est de constater que la connerie est très EPAISSE chez certains commerçants de chez nous, voire parfois la bêtise PESANTE du quidam de la rue.

Ce soir, je me suis tapé une entrecôte après plus de trois semaines sans viande rouge grillée, et putaingue, je peux te dire que je l'ai appréciée celle-là. Je suis bien parti pour être un futur gros, mais au moins je me fais plaisir. Quand mon coeur me dira stop et il sait me le dire parfois (le p'tit salopiot), alors là, je ferai un petit effort. Féchié l'abstinence.

Homéo a dit…

@Sandrine tu peux lire ça
http://www.pulpeclub.com/news/?fuseaction=view_news&news=491

Homéo a dit…

pourquoi mon premier com a disparu ?
j'avais copié du Rousseau, même pas du "copier coller" non non du "j'ouvre mon livre, je cherche ce que je veux y trouver et je recopie sans faire de fautes "!!!!!!!!!

nathinphoenix a dit…

@ yibus : moi aussi je te bise et la famille aussi !
@ L'imperatrice : devine ? hier soir j'ai mange du in and out... suis incorrigible ! smack en tout bien tout honneur espece de depravee !
@ Marie : c'est bon de te revoir...
@ Vero : je prepare les cookies !
@ MS : non non une ecole americaine, mais les enfants sont largement moins polices que les adultes.
@ Sandrine : les obesites massives (moi) ou morbides, sont dues a beaucoup de troubles ou juste a une "nature" que l'on ne maitrise pas forcement. chaque cas est unique et faire des generalites rend injuste. merci du courage de ta reponse, meme si je n'adhere pas forcement a ton point de vue. bises.
@ Montana ; une entrecote maitre d'hotel je presume...
@ Homeo : sais pas ou il est... mais j'aime bien rousseau et que tu ais ouvert un livre pour moi me comble d'aise... merci pour le lien, mais l'article me decoiffe un peu ! Elle legitime tout de meme le propos de Barbier. je prefere le lien sutr ton blog a toi ! Bises et merci de m'avoir permis d'aborder le sujet.

Homéo a dit…

ouais ben j'ai la flemme de recopier alors vous avez qu'à lire Wikipédia Rousseau "du contrat social"
J'en faisais un re-copier parce que tu mentionnes le fait que Sarko a maigri qu'il a mis ses ministres(après lecture de Rousseau je devrais écrire nos ministres mais bon !!) au pas donc qu'il pense peut être que la somme des volontés individuels forme la volonté générale, faut qu'il revoit ces classiques Sarko !

nathinphoenix a dit…

@ homeo : merci bien. Les classiques ne valent rien pour notre president, la preuve il jette la princesse de Cleves aux oubliettes des concours...

Anonyme a dit…

Nath:

Bravo. Te lire me rend toute chose...
Et meme si Yibus l'a deja ecrit: Grosses bises.

Marianne

Laure a dit…

Je viens souvent te lire, souvent je ris, mais aujourd'hui, je te dis juste merci. Non je ne suis pas grosse, je suis juste toute petite. Et je trouve injuste ce regard que les autres portent sur tous ceux qui sont différents. Et je voulais aussi te dire que je te trouve très jolie sur les rares photos que tu as fait paraitre de toi (les dernières en mère Noël, waouhhhhh!!!!). Tu dégages de la générosité et de la gentillesse, et au fond, c'est bien ça le plus important... Et ceux qui ne le voient pas sont des c....!!!
A bientôt
Laure

Valerie a dit…

j'ai de la peine en lisant ton billet, j'imagine les railleries quand tu étais enfant, je pense que c'est ce qui a de pire :(

moi non plus je ne suis pas mince, pas grosse non plus, et quand je dis mon poids personne ne me crois. Et pourtant je me sens bien dans mon corps, dans mon 44. Des complexes bien sûr, mais que je camoufle assez bien.

Je t'embrasse fort :)

Montana a dit…

Nan, c'était une simple pièce made in Charal avec sa larmichette de moutarde et quelques chips. C'était ou ça, ou deux dwiches McDo frites tant j'avais les crocs. Mais le rendez-vous est pris chez le boucher qui a de très belles pièces où une seule entrecôte nourrit madame et moi. Alors version maître d'hôtel, je suis tout à fait partant ;)))

M@ryline a dit…

Et bien que voilà un sujet qui me touche également personnellement, trop long et compliqué de commenter ici... mais j'aurais également beaucoup de choses à en dire... d'autant que ma fille est suivie par une nutritionniste et je raconte pas la culpabilité ressentie ... malgré le fait qu'elle puisse me dire que ce n'est pas héréditaire...ça je sais mais le rapport à la bouffe c'est pas simple... un travail sur soi (enfin moi) aide à avancer sur ce chemin cahotique mais oh combien difficile et compliqué... je me retrouve dans beaucoup de tes phrases...

the tagada a dit…

tres bel article, dans la societe actuelle il faut correspondre a un moule , a une image, si on sort des sentiers battus on est mal vu
moi , j'avais le pb inverse, j'etais tres maigre, et j'avais les railleries a l'ecole " attention tu vas perdre un os," manges t'es toute maigre etc

j'ai meme du prendre des cachets pd ma grossesse pour etre sure de garder le bb tellement j'etais maigre

finalement avec le temps j'ai atteins un poids normal pour ma taille
et ca me convient
j'avoue cette chance de pouvoir manger ce que je veux sans grossir

mais de tte facon je pense qu'on est heureux si on se sent bien dans sa tete et dans son corps
je me suis sentie tres complexee parce que je suis grande
et il faudra que je fasse un article sur le fait qu'etre jolie n'apporte pas toujours que des bonnes choses...

moi j'aime les grosses,je trouve leur visage magnifique,en plus les rides marquent moins et c'est tellement plus chaleureux !!!!

bisous

Sandrine a dit…

Merci de ta reponse; je voudrais aussi donner un exemple qui m'a fortement marquée, et qui est la raison pour laquelle sans doute, nous ne sommes pas d'accord. Un de mes amis est mort a 33 ans. Il pesait plus de 300 kgs.Est-ce de sa faute? Non. Dans ce cas c'est (un peu) la faute des gènes (dans sa famille ils sont costauds et grands) mais surtout de la faute de ses parents. Depuis qu'il était tout petit, ils le "gavaient" littéralement. Quand cette famille de 3 personnes mangeait une omelette, elle etait faite avec 12 oeufs. Alors qu'a 10 ans il pesait plus de 100kgs deja, sa mere continuait a le faire manger ainsi car il "avait besoin de grandir". Apres un certain age, son estomac etait distendu, il avait BESOIN de manger autant et je ne le critique absolument pas-il ne pouvait plus retourner en arriere. Mais si des son plus jeune age on avait reduit ses portions a des niveaux normaux sa mort prematuree ne serait pas arrivee. Cela m'a vraiment choquee et bien sur je ne juge pas toutes les personnes enveloppees mais j'ai perdu un ami tres cher pour une raison qui aurait pu etre evitee....et c'est donc un sujet qui me tient a coeur.

nathinphoenix a dit…

@ Marianne : merci et gros bisous a toute la famille... j'attends les photos du grand garcon !
@ Laure : etre differente est difficile, gros, petit, maigre... mais non non je suis une teigne, a gnat...
@ Valerie : mais n'aie aucune peine, je suis parfaitement heureuse, et tout ca est digere depuis longtemps. Mon but n'est pas de faire pleurer dans les chaumieres mais de dire ma verite meme si elle est crue.
@ Montana : J'ai une recette de ribs 100 % cow-boy, a se damner... 12000 calories la bouchee !!!!!!
@ Maryline : oui on est un peu soeur de regime ! meme si c'est facile a dire, ne culpabilise pas, car l'amour que tu lui portes et qui transparait si bien dans ton blog, l'aideras a faire autrement, a accepter sa nature, en douceur, et a se maintenir sans souffrir... bises a vous deux.
@ The Tagada : Moi chaleureuse ???? n'importe quoi ! Bises et t'as retrouver des friases Tagada ?
@ Sandrine : j'aime tes contributions car en effet tu as des points de vue assez radicaux qui font avencer le debat... mais toujours respectueux. Oui, l'education manque dans certaines familles, et le syndrome connu de la mere nourriciere, qui ne trouve sa legitimite qu'en gavant ses enfants, c'est une des cle de ces enfants de 100 kgs a 10 ans. Et a ce moment la les instances sociales ont un role a jouer. Bises et si tu vas voir tes amis a Phoenix, fais moi signe !

Ouh suis contente - Joli debat !

the tagada a dit…

oui j'en trouve sur amazon !!!!!
mais pour le moment, je fais face, je ne cederais pas a la pulsion !!!!

coucou canada a dit…

Bravo Nath. Ca c'est parle et c'est trop souvent mis sous silence.
Les personnes ne se définissent pas par leur contours , leur taille , leur couleur merde alors !
Bises
Elisacanada

Montana a dit…

Fait péter pour la recette de ribs, ch'uis fan ;)))

nine a dit…

je te bise...

nathinphoenix a dit…

@ ma grande fraise : je te felicite tu es tres raisonnable !
@ Coucou : oui t'as vu je me rebelle, bises
@ Montana : dans mon nouveau billet
@ Nine : moi aussi, ma belle Lyonnaise.