18 déc. 2008

Portrait - Annie, Rabah, Ines et Anna

Voila les premiers frimas - non ne rigolez pas a 18 degres on se pele en Arizona - et c'est le signe avant coureur de notre derniere visite de l'annee.

The last but not the least. Nos amis de Marseille, exiles en haute-savoie, personnages hauts en couleur, complices de toutes nos fetes...

Mon premier souvenir d'Annie, est auditif. Les pardons exedes que nous poussions ensembles, sans nous connaitre, devant le mur de meres de famille qui papotaient en bouchant la porte. Oui en France aussi y a des moms qui sont chiantes meme si elles ne sont pas en pyjama !
Donc nous nous sommes reconnues, meres indignes, en retard au boulot, et qui laissions, O horreur !, nos enfants de petite section de maternelle, a la cantine et a la garderie. C'est fou ce qu'ils sont traumatises...
Et puis le soir je recontrais en general Rabah qui passait 20 minutes a faire grimper mon canou a la corde a noeuds. Sous les aplaudissements d'Ines, leur fille et accessoirement la copine de Duncan.

Puis nous sommes tombes en amitie. Et avons partager des moments de fete inoubliables. Le Lido, ou nous piquions les bouteilles de champ pour les cacher sous notre manteau, Annecy et l'enterrement de vie de garcon de Rabah, deguise en vache, la nuit a Paris ou toute une bande de meres dechainees n'ont pas dormi de la nuit ( et nous l'avons paye cher au boulot la semaine suivante ), et les restos, et les boites de nuit, et mon plus beau le taost au champagne sous la tour eiffel pour le soir de noel.

Et oui, je leur ai fait decouvrir mon Paris, et ils nous ont fait decouvrir leur Marseille.

Notre amitie c'est aussi cela, la recontre improbable en Haute-savoie, de deux exilees de la grande ville. De deux soeurs qui n'aiment ni la neige, ni le froid, ni les "mamans-de-l-ecole", ni manger au resto a 19h30.

Et puis il y a nos enfants, ils sont jumeaux en age et en caractere. Ines c'est tout sa mere, Canou c'est tout moi... donc ils sont siamois ! Chiants, exigeants, raleurs, mais avec un coeur gros comme ca.
Anna c'est ma poupee, toujours avec le sourire sauf lorsqu'elle verse des torrents de larmes, sans raison apparente, princesse d'une cour d'admirateurs, mais fidele a un seul. Comme mon Liam, qui soupire des heures devant la photo de sa fiancee restee en France.

Quand a Rabah, c'est quelqu'un de bien. Le mec sur qui on peut compter. Surtout lorsqu'il y a du T'punch...

Alors attention si Dimanche vers 16h30 vous entendez des cris, ce n'est rien... c'est juste que j'ai retrouve Annie.

5 commentaires:

Yibus a dit…

Donc, avec le décalage horaire + la vitesse du son et le frottement des cris contre les nuages, je devrais les entendre, ces cris de joie... Vers 7h le lundi matin... En fait, ce sera mon réveil (pas mal).

Et j'aime bien tes portraits d'amis piquants et moelleux (je peux en commander d'autres, please ?????)

nathinphoenix a dit…

Vi monsieur Le prochain ce sera toi !

Joyeux noel !

Homéo a dit…

purée , et si la semaine prochaine vous entendez crier en retour ce sont mes copines et moi , on fera la fête et j'aurai une pensée pour toi en Arizona !

ch'uis en r'tard, en r'trard en r'tard......

Ariana Lamento a dit…

toi, t'as le chic pour me faire monter les larmes aux yeux, avec tes histoires d'amitie!
Bienvenue a Annie et Rabah et leurs enfants, happy tout!

Corinne a dit…

Profitez-en bien alors !
Nous aussi nous avons bien crie, le fromage est bien arrive, in-cre-di-beul !

A l'annee prochaine, la bise a tous les 4 et une carresse a Croc.
Ciao !