27 août 2008

Petit point meteo

Depuis que nous avons annonce depuis un peu plus d'un an, que nous demenagions en Arizona, il n'y a pas une conversation sans la question de la chaleur...
Il est vrai qu'elle a de quoi surprendre, des pointes a 47 et 20 % d'humidite. Un air de four en plein midi et surtout la peau qui crie au secours au debut de notre arrivee - le grand modele de lait hyper hydratant y passe en deux semaines ! -

Et puis il y a les conseils dont je parlais au debut du blog, ne pas sortir, ne pas marcher, ne pas... ne pas... ne pas...
Ne rien faire entre 9h du mat et 7h le soir... meme pas la piscine ! Si les magasins car ils sont climatises, mais alors attention il faut mettre la voiture en route avec la clim a fond 20 minutes avant ! merveille pour l'ecologie...
Bref lorsqu'on disait que nous arrivions de France, la majorite des gens nous parlait du prix de l'essence et de la chaleur insupportable !

Bon je remets donc les pendules a l'heure. Apres un ete ici, la fin Aout est proche et en Septembre les temperatures commencent a redescendre, nous n'avons pas eu de coup de soleil monstrueux, en passant les heures les plus chaude dans la piscine - c'est en meme temps a ca qu'elle sert, avec les ventilateurs et sans clim ! Chose hautement etonnante pour beaucoup - voire la majorite - des gens... Et bien oui nous ouvrons en courant d'air, mettons les ventilos, et baissons les stores. Notre maison est dans le style des pays chaud, de plein pied avec des plafonds bas, et des ouvertures petites au sud - cette architecture etait un de nos pre-requis... nous avons une pelouse arrosee la nuit... et tondue que toutes les deux semaines pour preserver la sous couche racinaire qui la protege de la secheresse. et parce qu'on a autre chose afaire le week-end !

Nous avons donc vecu notre ete sans etre enfermes, en dinant dehors regulierement, et en ne mettant la clim qu'a 80, la nuit seulement, pour pouvoir dormir plus agreablement...

Il y a eu des orages, violents nais avec un sol correctement draine et des plantes autochtones, pas de degats...
Bref si l'on respecte la nature, on a pas de de deconvenues ici - sauf bien-sur cas exceptionels -

Nous avons ri lorsque nous avons vu la tete de nos amis, Alejandro et Myri, alors que nous disions qu'en afrique ou au moyen orient la grande majorite des gens vivait par cette chaleur et sans clim... ils se sont sincerement demandes comment ils faisaient... on leur parlera des egouts et des toilettes un autre jour, faut pas trop les choquer d'un seul coup !

Pour nous, le climat du desert nous convient, nous sommes heureux de la chaleur et de cette atmosphere seche...

mais comment vais-je supporter ce frigo que sera devenu la France a Noel - 2009 je precise !- ? Vais-je reussir a me rechauffer ?
Lors de mon premier voyage au Mali, c'etait en Novembre, j'avais quitter Bamako par 45 degres et atterri a Geneve avec - 5 degres... et de la neige ! J'ai mis 6 mois a me rechauffer, mon corps s'il s'habitue bien au desert a du mal avec la montagne !!!!

Bref si l'on rentre en France un jour ce sera a Marseille ! avec une petite laine !

4 commentaires:

Elo a dit…

Et pourtant, on a du mal à imaginer qu'on puisse s'habituer aussi à une une chaleur intense!
En tout cas, bravo pour votre "way of life"!

bisous

Ariana Lamento a dit…

Nous faisions de même en Californie, la sécheresse de l'air rend la chaleur moins insupportable. Raconte-nous la tête de tes amis quand tu leur reparlera de l'Afrique!!! des bises!

Mireille a dit…

Heureuse de voir que vous gerer bien la chaleur et dire que nous dans 2 mois on se "caille" !!!!

Mylène a dit…

alors la je dis BRAVO !!le retour sur Marseille me conviens a merveille car je pourrai vous voir plus souvent !!!
nous aussi on gère la chaleur comme on peut mais c très dur dans la région !( 24 degrés) après Phœnix ...dur retour a la réalité
gros gros bisous