19 mai 2009

L'ecole est finie !

Non elle finira dans deux semaines, mais comme c'est mon dernier billet, et qu'il me tenait a coeur, alors dans le titre elle est finie.

Lorsque nous sommes arrives aux states, je me souviens d'un echange, courtois, sur le blog de Marie, qui se demandait si elle devait mettre ses enfants en ecole francaise et privee, ou en ecole americaine et publique.
Je penchais a l'epoque pour la premiere solution. A tord, ce fut un veritable fiasco, une perte totale de confiance en soi de mon aine, des brimades atroces de la part des autres enfants pour mon cadet, des pleurs tous les soirs, et a la fin une question :

pourquoi tu nous a fait ca maman ?

J'etais effondree !

Mes momes ne parlaient pas un mot d'anglais, ils ne savaient ni lire, ni ecrire en anglais, etaient autant que leurs parents a la ramasse sur l'histoire, la geo, les maths - enfin la maman parce que le papa il assure la-dedans - et tas d'autre choses. Nous etions, en bons francais, conditiones par le fait de si on ne parle pas la langue, ca va etre l'horreur.
Je postais sur le blog et recu plein de temoignages disant que tout se passerai bien.

Oserais-je l'avouer ? j'y ai pas cru !

Et ce fut la boule au ventre que nous inscrivions nos enfants dans l'ecole de notre quartier : Pima school, la maison des "panthers", du nom de l'equipe de foot, ou de base-ball peut-etre ? what ever...

Ils ont integre le programe ESL soit english second language, un programme d'integration des enfants immigres aux etats-unis, lorsqu'ils ne maitrisent pas ou peu la langue. Ce programme n'est pas dans toutes les ecoles mais tends a se developper en Arizona.

Des classes en petit effectif, une dizaine pour la classe de Liam, une quinzaine pour Duncan.
Des programmes adaptes, une totale liberte de l'enseignant specialement forme (15h de formations par mois en plus du temps de travail et une prime pour "enseignement plus complexe"), une valorisation de la culture d'origine, des journees du pays d'origine, avec apprentissages de mots en francais, en hindi, en espagnol, en russe, en farsi... et du vocabulaire, de la geo du monde, des sciences, de la musique, des arts graphiques, du ballet...
Je suis tres impressionee par la place de l'art vivant dans l'ecole, pas une semaine sans un evenement, autour d'un livre, de la bilbliotheque, de la musique - a travers une chorale - des spectacles : les talent shows, ou les enfants sont encourages a monter sur scene afin de donner le meilleur d'eux-memes.
Je suis aussi tres etonnee de la methode d'apprentissage. Pas de stygmatisation en cas d'echec, pas de notation stricte.
Le systeme americain, ou peut-etre arizonien je n'ai pas d'experiences ailleurs aux states, me semble plus epanouissant pour l'enfant.

Au debut j'etais tres genee aux entournures par le lever des couleurs, le serment d'allegence, et l'hymne americain tous les matins.
Et puis non, plus du tout "uncomfortable with that", comme le dit la maitresse de Duncan. Parce que on n'oblige pas a avoir la main sur le coeur ou a reciter, juste a faire silence pour respecter les autres.
Le "pledge of allegiance" que je me mets a connaitre par coeur a force de les entendre me le reciter pour me faire - faussement - raler, est explique, etudie, et plus loin il est mis en relation avec l'histoire du pays. Ce n'est pas du "brain wash" mais une explication de ce qu'est ce pays, et comment il s'est construit et forme.
Duncan et Liam ont brillament reussi leur annee, sans stress, sans larmes, en etant joyeux d'aller a l'ecole. Ils sont totalement billingues, Duncan a fait un stage d'equitation gratuit, et Liam a beneficie gratuitement aussi, de cours, on-line et a l'ecole, d'orthophonie pour ameliorer ses difficultes d'expressions.
Duncan a trouve le plaisir de la lecture, Liam est ravi d'avoir appris un peu d'espagnol en plus.

Alors y a des choses qui me posent quand meme probleme. Le fait de gagner des dollars car tu es a l'heure et que tu fais tes devoirs. D'avoir des pop-corns, des pizzas, des bonbons des que il y a une reussite... C'est la culture de la recompense et c'est vrai que c'est a l'oppose complet de ce qui se pratique en France.
Est-ce mieux, est-ce moins bien ? je ne sais pas pour le futur de l'enfant mais pour les dentistes certainement !


Voila c'etait mon dernier billet. Le blog se ferme, il reapparaitra peut-etre plus tard, sous une autre forme.
J'ai pris un plaisir infini a ecrire, a vous lire (mais je vais continuer) au travers de vos commentaires, a faire la connaissance de certains d'entre vous.

Je vous embrasse et vous souhaite tout le bonheur du monde.

Dedicace a Laurie, a so narciss, et a tous ceux qui me demanderent conseil : merde pour votre projet !

A bientot peut-etre -
Take care -

Nath

14 commentaires:

M'arizona a dit…

Quand je vois non seulement les progres mais aussi l'enthousiasme de mon fils pour aller a l'ecole, je ne peux que me rejouir. Ce systeme lui convient aussi parfaitement. A mon ecole, il n'ont pas ces reconpenses financiere mais un savent calcul qui octroie des points tout au cours de l'annee. Les plus primes ont gagne une fete. Si certain y trouvent une motivation, apres tout, pourquoi pas.. Mais le point fort est indeniablement le fait qu'on ne puni ni ne moque les plus faibles.

PS: Prends ton temps avant toute decision definitive. Comme je te l'ai deja dit, sans ce blog nous ne nous connaitrions pas.

Mireille a dit…

Moi aussi je suis comme vous, les jumeaux, après 4 ans de vie scolaire américaine, le collège ils adorent...pas de brimades, ni de punition et des enfants complètement épanouie, avec une ouverture d'esprit incroyable, et une culture générale à faire palir.
Plus de problème du style votre fille est un peu trop lente...votre fils est trop rapide d'esprit..il faudrait faire des test..c'est surement un enfant précoce et patati et patata...rien de tout cela, ils ont evolué à leur rythme, sans se prendre la tête....Et on se rend vite compte que c'est en motivant et en gratifiant les enfants qu'on les fait "avancé" et pas en punissant......

Nath : réfléchit, prends des vacances de blog peut-etre pendant quelques temps et revient ensuite.
Bises.

Homéo a dit…

Georgie idem !
ESOL (oui nous y'a un O dont je ne connais pas la teneur!) et récompenses ...même en High school (bonbons pour devoirs rendus à temps, et bons d'achat fast food pour assiduité)
Mais je ne développe pas trop j'ai un billet sous le coude sur le sujet ;)

Bonnes vacances

ariana a dit…

joli billet, pour un dernier! et ne serait-ce pas le plus important, le développement de nos petits? J'espère avoir la même expérience que vous toutes l'an prochain pour Minna, sinon je vais pas me gêner pour le dire.
Bisous ma Nath, et pis je connais un 1er WE de juin qui va pas être triste!!!

Sissi a dit…

J'approuve a 100% et je dis qu'il en est de meme pour les etats du DE, de NY et du NV et je vais etre franche, l'ecole francaise pratique le culte de l'echec et surtout celui de la mediocrite...ou on adore rabaisser au lieu d'elever.
Qui n'a pas eu un prof blase lui ecrire sur son bulletin: peut faire mieux... mais je parle en fait du systeme de notation, au lycee il y a une sorte de dogme comme quoi on NE PEUT PAS avoir 20/20, on pousse les eleves a viser le 14 en leur disant que c'est deja bien.

Pourquoi? Pourquoi leur apprendre a ne pas donner le meilleur d'eux memes et se contenter du juste acceptable? Aux US, tout le monde vise les 100%, le A+ et l'Honor Roll, il serait impensable au lycee US d'entendre un prof souhaiter que ses eleves ne fassent pas plus qu'un C... si jamais le A n'est pas gagne, on peut faire un devoir en plus pour gagner des extra credit...ainsi on montre a l'eleve qu'avec un peu de travail en plus, il peut gagner son A, on l'encourage dans ce sens et tout le monde peut reussir, la meme chose en France n'existe pas.

Of course, les recompenses, les cadeaux, l'argent gagne, les award ceremony tous les mois nous choquent un peu au debut car nous ne sommes pas habitues mais les enfants en sont si contents et fiers!

Puis les enseignants investissent aussi de leur propre argent, des fois dans le materiel scolaire mais aussi pour les petits cadeaux faits aux eleves, on leur apprend a s'adresser aux enseignants en disant Mister Peterson, Miss Duff et non pas juste M'sieur et M'dame, non vraiment c'est tres bien...

Derniere chose, l'enfant US fait partie de la communaute a part entiere, il n'a pas que la simple etiquette Eleve, l'ecole lui apprend a s'investir et participer a sa vie de citoyen hors de l'ecole, charity event, benevolat divers, mais aussi science fair, debate club *tres bien le debate club*, choir, swim team, sport, cheerleading, student council, newspaper... autant d'activites extras curriculaires mais faisant partie integrante du systeme, tandis qu'en France, hors de l'ecole, point de saluit, l'enfant est juste un eleve qui recoit ses 8 heures de cours par jour, point barre...

Bonnes Vacances a tes enfants, bon repos pour vous deux et a bientot ici ou ailleurs mais aussi a Philly.
Bises

M@ryline a dit…

Moi ne je commenterai pas plus que cela ton post, sauf pour te dire merci de m'avoir permis tout au long de ces derniers mois de nous avoir fait partager tes diverses expériences, ta vision des choses. ton humour... Cela a été un réel enrichissement et une ouverture me permettant de sortir un peu de mon monde sans doute un peu trop "rangé" dans des cases dont j'ai sans doute (non sûrement) du mal à sortir...
Alors au plaisir de te retrouver ailleurs peut-être. Bonne route Nath pour la suite

Montana a dit…

Quand je disais que ce blog est INTERESSANT, voici encore un billet qui apporte des éclaircissements sur le système scolaire US, et quoique tu penses de moi, je te dis merci Nath pour tous les autres billets, même celui qui a provoqué ce hoquet typiquement internautique.

Je me dis juste que quand le moment sera venu d'aller installer nos fesses là-bas, nos filles ne seront plus en âge scolaire, quoique si la dernière souhaite poursuivre après le bac, ne sait-on jamais (mais bon, d'ici là). Alors, je pose une question aux expat' de ce blog, le système présenté par Nath fonctionne-t-il de la même manière au niveau universitaire ?

Bonnes vacances, et comme dit Yibus, continue d'écrire et, je persiste à dire pour ce présent blog, ENCORE ;))

Sans AUCUNE rancune.
Serge

Anonyme a dit…

Nath:

Non, ne le ferme pas ce blog. Il est plein d'air frais, de drolerie et de vrai militantisme. Et au diable les raleurs et les insatisfaits de la vie.
Bises,

Marianne

Flo a dit…

Merci pour ce beau billet sur le systeme scolaire ici aux US. Ma fille finit son annee de KG et jusqu'ici, je dois dire que je suis tres satisfaite. Elle adore aller a l'ecole. Elle y apprend toutes sortes de choses, academiques et autres. Et j'aime beaucoup le fait que les parents sont invites a participer a la vie de l'etablissement (en fait, pour nous, c'est obligatoire: nous devons "donner" un minimum de 8 heures par an). J'espere continuer a te lire, ici ou ailleurs. Bises.

bennejean a dit…

oui tu as totalement raison pour ton article sur l'ecole. Sarah n'est pas encore en classe haute mais elle adore son ecole et surtout ce qu elle y fait ! tu te rends cpte mademoiselle est tellement " presque " blasee de l'anglais qu'elle nous a dit l autre jour a son pere et a moi qu'elle voulait maintenant regarder la tv en espagnol....non mais je reve!

La ou je ne suis pas ok avec toi c'est pour la fermeture de ton blog, je le trouvais bien sympa !
bises

Anonyme a dit…

Yeees Nath !!! C'est ca !!! Ferme ton blog !!! C'est la meilleure idee que tu aies jamais eue !!!

Le crapaud baveux.

PS: Evidemment tout ceci est ironique...C'est ma facon a moi de crier: ENCOOOOOOOOOOOOOOORE !!!

Laurie a dit…

Chère Nath,
Tout d'abord merci pour avoir si gentiment pris le temps de répondre à mon mail et merci pour la dédicasse...!!
Je suis triste que tu arrêtes, j'espèrais égoistement que tu continuerai quand même contre vents et marées.
J'espère avoir encore de tes nouvelles et si cela doit être "ailleurs" merci de me faire signe.
De mon côté je n'hésiterai pas à te tenir au courant de mon parcours.
A bientôt j'espère...
Laurie

Anonyme a dit…

Eh bien voilà, chère Nath d'Arizona, je ne vous dis pas merci. J'aimais beaucoup votre blog, pour en apprendre un peu plus sur la vie là-bas, sur votre vie. Lorsque je n'étais pas d'accord avec vos idées ou vos réflexions eh bien j'attendais le post suivant. Si vous pouviez faire comme Sissi et revenir sur votre décision, ce serait parfait. En plus, je ne saurai jamais si vos sachets protéinés ont l'effet escompté. Je me mets à genoux, je me traîne à vos pieds, je (non là je deviens ridicule). Je repasse bientôt pour lire le prochain post, n'est ce pas. Bises.

La reine du chateau: a dit…

je ne partage pas ta vision des USA mais j'y suis depuis 20ans... enfin pas la paskeu je suis en Russie... en revanche je te souhaite bonne chance.
So long