16 févr. 2010

La reponse, la reponse !!!!

Je ne vous fais pas languir plus longtemps...

1 / J'ai pique un fou rire avec Alain Juppe.
C'est vrai ! Il etait alors "juste" conseiller de Jacques Chirac, alors maire de Paris. Je travaillais au BHV de la rue de Rivoli a Paris, en face de la mairie. Les personnels de la Mairie avaient une carte de reduction (10%), et nous avions donc beaucoup de politiques qui venaient acheter, notament de l'electromenager, et j'etais, a l'epoque responsable du SAV... Et ce pauvre Alain Juppe, qui m'avait maint fois envoye sa secretaire, m'a telephone, en personne, parce que il avait absolument besoin que " ses slips soient propres ". Et je lui repondis : " et bien c'est malin, maintenant je ne pourrais plus vous imaginer autrement qu'en slip, lorsque je vous verrais a la tele !" et voila l'histoire du slip... euh non... du fou rire avec Alain Juppe.

2 / J'ai beaucoup vexe Richard Berry.
Et oui c'est vrai... toujours au Bhv, mais cette fois au rayon Salle de bain. Il est venu pour acheter des accessoires (style porte-serviette ) et tandis que je lui montrai des modeles haut de gamme, il me fit une remarque aigre-douce sur le prix. "certes mais c'est solide et tres beau" "c'est comme moi, je suis beau donc je suis cher !" sauf que ce jour la j'etais mal lunee, et que je le plantais la en disant : "ca depends des gouts !". J'appelais une collegue qui a fini la vente, parce que de toute facon il ne voulais que du plastique !!!!!

3 / J'ai mordu un pitbull.
C'est aussi vrai... J'habitais une bourgade de la banlieue Nord (Ezanville, si tu me lis !), et c'etait le tout debut de la mode des pitt pour les gens qui se donnaient une image de caillera. Mon chien avait 6 mois, c'etait un bebe, tetu comme une bourrique, et qui voulait dire bonjour a tous les autres chiens. La proprio du pitt en question, 15 ans et 35 kgs toute mouillee, n'a pas pu le retenir lorsque celui-ci a charger mon chien et l'a saisi a la gorge. Ni une ni deux ! Je fonce sur le pitt, lui enfonce les doigts dans la gueule pour le faire lacher. Mais le probleme c'est qu'avec la puissance de machoire de ce chien rien n'y faisait. Alors la seule solution pour faire lacher un animal (quelqu'il soit) est de lui mordre l'oreille. Ce que je fis. Il lacha mon chien mais referma la gueule sur les ongles qu'il me transperça. Ca fait super mal... Apres j'avais une reputation d'enfer dans l'immeuble : Eh, respect m'dame, t'es une killeuse toi !
Morale de l'histoire, meme un pitt faut pas qu'il me fasse chier !

4 / J'ai ete agressee par un escargot.

C'est vrai aussi... Au resto je commandais une cassolette d'escargots. La serveuse me dit, en servant le plat : "attendez un peu c'est tres chaud". Qu'est ce qu'on fait quand on attends et que le plat est devant soi ? on le regarde ! Fatale erreure. Un escargot a explose, et est venu dans mon oeil. Paupiere interne et externe brulee, heureusement rien a la cornee, mais j'ai pleure du beurre d'escargot pendant trois jours. Moi je vous le dit : l'escargot, meme cuit, est un animal revanchard !

5 / J'ai ete mariee par un ancien president de la republique.

Non c'est faux. Mais etant nee a Chamalieres, je fus accueillie par la signature de VGE sur livret de naissance. Et lorsque je me suis mariee, le maire etait tout heureux de dire qu'il succedait a un ancien president de la republique... juste avant de m'encourager a faire autant d'enfants que de pages prevues dans le livret de mariage... ca m'a pas fait rire...

6/ J'ai ete felicitee de l'obtention du bac par le pere de la 5me republique, Michel Debre, et nous avons bu un cafe en en discutant.
C'est vrai. Je tarvaillais pour l'ete dans un musee, comme guide-conferenciere (musee national de la renaissance, en region parisienne, tres beau et riche de merveilles que j'ai nettoye avec amour !) et il visitait le musee... A la fin, il me demanda si j'etais contente d'etre fonctionaire de la republique. Je lui repondis que je venais juste d'avoir le bac, et que d'ailleurs j'avais obtenu une excellente note a l'oral (qui compensais le calamiteux 4/20 en maths), en etant interrogee sur la constitution de la 5 me republique. Il etait tout content et m'invita, a boire un cafe avec lui et une de mes collegues, historienne d'art, afin de parler de notre vision de "son bebe"... J'espere avoir eu l'air intelligent !
7/ J'ai chante en duo avec Henri Salvador.
C'est aussi vrai. Nous etions en nocturne au BHV, toujours, et a 21h30, y a casiment plus personne. Sauf qu'un collegue arrive en disant : Y a Henri Salvador ! et en effet nous entendimes son rire celebre...
Nous nous mimes a chanter zorro est arrive. Ca l'a fait rire. puis on a fait un petit boeuf avec lui. Il me demanda quelle chanson j'aimais, je lui repondais Syracuse, dont il me chanta un couplet, mais aussi "dans la jungle"... et nous nous mimes a chanter en duo... Puis il me conseilla de ne JAMAIS devenir chanteuse... je ne vois pas pourquoi !
C'est un joli souvenir d'un monsieur charmant, plein de joie de vivre...

object width="425" height="344">

8/ J'ai failli blesser Bill Gates avec un trombone (de bureau !).
C'est faux. Ce n'etait pas Bill gates mais le n3 de microsoft, pote de mon patron de l'epoque. J'etais a la tete du service communication du groupe Degriftour (c'est a dire chef de moi-meme...) et nous avions eu ordre de ranger les bureaux au cordeau. Sauf que j'avais laisse trainer un trombone que le monsieur tres interesse par mes explications, triturai, et en ce faisant se planta dans le doigt... C'est d'ailleurs a cette occasion que j'appris que fuck se dit a toutes les sauces en americain, et que l'entreprise n'avait pas de boite a pharmacie... Mon patron m'en a beaucoup voulu de l'avoir fait passer pour un glandu... a quoi ca tient la fin d'une carriere !

Voila voila, ma vie trepidente et pleine de surprises.

Je vous retrouve cette semaine pour ma decouverte du week-end : Organ pipe Monument... Un parc naturel somptueux.

Bises de Nathquirevientdelaplage...

Ah oui ! J'oubliais je tague mme la comtesse (ca la fera sortir de sa torpeur hivernale), Mr Yibus (ca le reposera de deneiger), et la fiancee de JR, Claire de Dallas (ca lui donnera une occasion d'ecrire de nouveau)... Ca me fait plaisir !

11 commentaires:

Elo a dit…

bon euh...quand tu te remets a blouguer tu fais pas semblant toi!!!! Je ne peux pas te suivre :D
Je suis overbookee ces temps ci (t'as vu mon blog? c'est une honte). Je move in lundi comme on dit alors je reviendrais boire un cafe...ah non pas de cafe ni autre liquide, mais je reviendrais hein!

En tout cas, c'est l'escargot que je retiens...lol
bisous Nath!

veronique a dit…

C'est fou ce qui se passe au BHV, je vais peut être postuler...

Yibus a dit…

que de gens célèbres, quelle vie... Bon, je vais m'y coller mais faut que je réfléchisse, j'en connais pas autant..

Montana a dit…

Bref, j'avais tout bon, explication :
- J'ai fait deux erreurs puisque j'avais affirmé que tout était vrai
- Mais j'ai dit deux autres vérités que tu n'as pas démenties.
Donc, j'ai tout bon. Logique non ?
(Montana qu'aime pas perdre) :)))

@Yibus : Menteur ! Quand on a connu Zitrone, on a connu tout le monde :)=)
Ca commence bien ton jeu de la vérité :)))

coucou canada a dit…

ha ben toi tu me fais bien rire. Excellent le coup du pit bull !
Bon courage aussi pour ton projet. YESSSSS 2010 nous inspire. Tu m'as inspiré aussi avec ton post du nouvel an . Audace et réalisation !! yes yes !!
je suis a fond !
Bises du pays Olympic !

nine a dit…

puree il s'en passe des trucs au bhv !!

the tagada a dit…

quand je serais grande, je travaillerais au bhv ...

Montana a dit…

@Nine et Tagada : BHV, oui, mais c'était hier, mais demain je ne donne plus très cher de ce célèbre magasin qui tente de survivre dans ce quartier alors que sa "voisine" la Samaritaine s'est réduite comme une peau de chagrin. Et puis, il s'en est passé des choses dans et hors du BHV (à ne pas confondre avec un auteur prolifique et médiatisé à mort qui se prétend philosophe) mais c'est une époque révolue (j'habitais à proximité de ce grand magasin).

Exemple, quand j'étais gamin, il m'arrivait très fréquemment de voir un certain Jean-Paul Sartre (quand ça n'était pas ses potes anars) vendre le journal "Rouge" devant l'entrée du magasin. C'est d'ailleurs fou que cette entrée fut à ce point populaire pour donner parfois lieu à des échauffourées entre factions politiques opposées qui tentaient de vendre leur canard ou distribuer leurs tracts.

Je me souviens aussi de courses poursuites entre flics et manifestants où les coups de matraques atterrissaient parfois sur les rayons. Quand je rentrai des cours et qu'une manif avait lieu dans la rue de Rivoli, on se réfugiait dans le magasin avec mon cousin pour échapper aux coups perdus. Ben parfois, c'était limite et c'était les vendeuses qui tentaient de nous protéger des belligérants.

Yibus a dit…

Opération tags réussie (en tout cas, faite)...

Yibus a dit…

Et là, tu deviens quoi (tu rencontres des personnes célèbres avant le prochain tag, c'est ça ??? Chouette, raconte-nous).

Jack et Nath. a dit…

bon, de tout ça , je suis jaloux de la rencontre avec ZO..Salvador!