6 oct. 2011

Belle journée !

Oh la la mes amis,  je vais vous compter une mésaventure, que je ne pensais pas vivre un jour !

Comme on le montre même aux infos de David Pujadas et sur Yahoo actualité ( c'est dire ! ), cet été l'Arizona fût secoué par de nombreuses tempêtes de sable.
Enfin ce sont ce sont des « haboob», des violentes tempêtes de poussières qui arrivent principalemnt dans le Sahara, et en Inde, et provoqués par l’effondrement sur lui-même d'un orage sec... On appelait ça une tempête les très rares fois que cela arrivait en Arizona... mais le phenomène tendant à se répété, les médias ont définitivement adopté le nom arabe... Ce qui, immédiatement, déclencha une polémique, des gens bien intentionés disant que donner un nom arabe a un phénomène sur le territoire américain, c'était un manque de respect pour les soldats revenant d'Irak et d'Afghanistan... No comment !

Il faut dire que cette année nous avons été gâtés par le phénomène, avant-hier était le 6 me de l'été ! Ce serai dû a la Nina, ce courant du Pacifique...
Ce n'est pas dangereux... mais cause des inconvénients, dont... beaucoup, beaucoup, beaucoup de poussière.

Ça se passe toujours pareil : un grand ciel bleu, un début de couverture orageuse avec des gros nuages blancs moutonnant a l'horizon, un grand mur de poussière, qui avance vite, puis le vent en rafales, violent, et l'obscurité plus ou moins intense, jaune. Le soleil est caché, et on ne voit pas à 5 mètres, parfois il fait même nuit noire.
Le code de la route arizonien recommande, d'ailleurs,  de rester dans la voiture et de s'arrêter, tout du moins de rouler au ralenti. Mais surtout de mettre la circulation d'air dans l'habitacle en interne ! Article dont j'ai du louper la lecture...

Donc avant hier, je sors d'un rendez-vous professionnel, à la bourre pour aller chercher mon grand à la Middle school, et donc je fonce sur l'autoroute... Et là je suis prise dans un nuage épais, avec la voiture qui fait des embardées, et le fameux recyclage qui crache de la poussière... L'habitacle est digne des meubles dans les publicités de Pliz des années 80, et je me mets a éternuer... en rafales. Sauf que je conduis et que je dois me concentrer pour garder les yeux ouverts pendant l'opération ! (N,oublions pas ma blonditude, certes artificielle, mais efficace tout de même !)


Conduire dans une tempête de sable...
Hier c'était plutôt ça (même si celle de la vidéo est en Irak)


Mais j'arrive à aller plus vite que la tempête (merci a la ville de ne plus avoir de sous pour les radars !!!!!) et suis heureuse de voir que Duncan est avec une de mes copines a attendre devant la porte de l'école.
Je descends de la voiture pour dire bonjour poliment pas en faisant youhou ! et lance un :

« Je ne m'attarde pas, la tempête arrive, vaut mieux rentrer vite ! A + je t'appelle !».

Sauf que je ne savais pas que ma stupide voiture, (je fus moins policée dans les adjectifs en réel ) condamnais automatiquement les portes lorsque le moteur continuais de tourner. Je me retrouvais donc enfermée à l'extérieur, sans les clés restées  sur le contact ! a l'intérieur bien-sur !!!!
Et comme de bien entendu, le double est à la maison, dont les clés sont sur le même porte-clé que celle de la voiture, donc à l'interieur dudit véhicule...

On est mal !

Heureusement ! mon fils a son propre trousseau et, fort gentiment, mon amie, propose de conduire Duncan à la maison, et revenir avec le double salvateur.

Sauf que je dois rester a côté de la voiture dont le moteur tourne toujours, pour pouvoir éventuellement donner des explications à la maréchaussée (on est sur le parking d'une école et tout ce qui sort de l'ordinaire est suspect ! ) afin d'éviter de surcroit, une prune.

Ma résidence est située a 15 minutes de là. Donc normalement 30 minutes plus tard j'aurai du être sortie du pétrin... sauf qu'entre temps la tempête nous avait rattrapé, et donc mon amie a mis le double du temps en roulant dans le nuage de poussière !

Et moi ? ! Et bien j'étais dehors, dans le sable...

J'ai donc pu apprécier a leur juste valeur les propriétés exfoliantes, pénétrantes, et atchoumantes du sable. J'en avais plein les yeux et j'avais beau chercher, nul part ou me mettre à l'abri !
Lorsque 50 minutes plus tard la voiture fut enfin ouverte, c'est transformée en momie que je regagnais mes pénates, sous un ciel bien bleu car le haboob s'en était allé, ne laissant en souvenir que du jaune au sol...



Je ne résiste pas a vous remettre la vidéo de la tempête de sable de Juillet dernier... Filmée en accéléré cela donne bien l'idée de ce que cela représente...



Bise de BelphéNath.

8 commentaires:

coucou canada a dit…

Whaouuu la vache c'est impressionnant ! Super beau en même temps mais impressionnant.
Alors toi tu n'en manques pas une. Je vois la scène d'ici . MDR en lisant l'anecdote . Ha ben ca va te laisser des bons souvenirs ca. ! Cela dit surement moins drole quand tu le vis n'est ce pas.
Ha oui et au fait c'est physiquement impossible d'éternuer les yeux ouverts. J'ai déja tenté au volant lors de crise de atchoum . Ca fait un mal de chien quand tu le fais et en plus ca fait pleurer aussi . Ha j'imagine le sable et les pleurs . C fait de la pate !!

Quelle journée dis donc. T'as bien mérité ta Margatita sur ce coup la !
Bisous
Elisacanada

verobirdie a dit…

Hi,hi, je m'imagine bien dans le même galère. C'est super impressionnant!
Tu as un bon aspirateur au moins?

Françoise a dit…

C'est impressionnant !
Mais pardonnes moi, je ne peux m'empêcher de rire à imaginer la scène devant l'école
Bises
Françoise

nicolas a dit…

desole pour l'aventure.

En meme tems, maintenant, j'ai envie de visiter l'arizona pour voir ça!!!

Ma prescription pour se remettre: une margarita au bord de la piscine ;)

Perline a dit…

impressionant indeed!

quelle drole de voiture tu as, c'est pas pour les blondes cette haute technologie!

ariana lamento a dit…

ça me ferait flipper à mort cette tempête de sable!! Merci pour les vidéos!

Laure-anne a dit…

Ouais cest vraiment dingue. J'aimerais bien voir ça un jour. J'en ai pas vues de tels au Maroc, j'étais pourtant bien préparée à cela lors du rallye des gazelles, masque et tout et tout, mais non! j'aurais quand même un peu flipé à ta place...

France a dit…

Ah ouais... quand meme... Ben c'est fort impressionnant.... mais comment tu peux respirer dans une chose pareil ??? pas moyen de s'abriter dans l'ecole ?